Forum officiel des [DraG] Index du Forum
 
 
 
Forum officiel des [DraG] Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Parallel Dimension

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum officiel des [DraG] Index du Forum -> La guilde des [Drag] Next-Gen -> Idées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Link Ayden
Maitre de Guilde/Specialité: Creation

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 279
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 15:55 (2009)    Sujet du message: Parallel Dimension Répondre en citant

Alors ceci est mon bouquin!! ecrit avec Piers, bcp de faute et des plagiats dautre truc mais c coool!!!
CHAPITRE 1 
La petite vie tranquille 
Des frères Cloud 
 
 
Le réveil d’Alex sonna. C’était un adolescent de seize ans, aux cheveux longs, châtains, en bataille avec deux ou trois mèches lui tombant sur le visage. Il habitait une maison près de Central Park c’était un coin tranquille, Alex aimait bien New York pour son gigantisme et sa population. Il adorait ses grands monuments comme le muséum d’histoire naturelle ou la statue de la liberté et il aimait aussi son temps brumeux. Alex ? Etait-ce Alexandre ou Alexis ? Il détestait qu’on lui pose la question, en fait, personne ne le savait vraiment. Sa chambre était très mal rangée, il y avait de tout et de rien : sur le bureau  les livres d’écoles s’entassaient, sa commode était remplie de déchets, et sa poubelle était pleine à ras bord. Il descendit les escaliers, quand il vit son frère, Roy, sur le pas de la porte, c’était un garçon de quinze ans, cheveux courts et châtains, il l’aimait comme son meilleur ami, ils ne s’étaient jamais séparé. Roy lui fit bonjour, puis ils prirent rapidement leur petit déjeuner et partirent. Sur le chemin menant au lycée, ils devaient faire un arrêt. C’était à cinq maisons de là, chez Annie, une fille toujours souriante. Alex et Roy se demandaient parfois comment elle pouvait faire pour être si attentionnée, si gentille, si belle. Elle avait toujours une coiffure différente. Alex, Roy et Annie se connaissaient depuis la maternelle. Petits les deux garçons se chamaillaient pour savoir qui allait se marier avec Annie. Elle les connaissait  trop bien pour qu’ils lui mentent, et ils  trouvaient ça assez effrayant. Mais pour eux elle resterait leur meilleure amie. Elle arriva joyeuse et lança :_ Ca va Alex et toi Roy?
Ils marmonnèrent un oui en cœur. Puis ils partirent pour le lycée en parlant de souvenir de l’époque quand ils avaient six ans.
_ Tu te rappelle Alex quand maman nous faisait de si bons gâteaux ?
Alex baissa la tête, leur mère était décédée quand ils avaient sept ans, leur père était disparu mystérieusement dès la naissance de Roy et ils ont dû se débrouiller avec l’argent que leur mère avait laissé. Et tous les soirs ils mangeaient chez Annie.
_ Si je m’en rappelle! Ils étaient toujours délicieux!
Roy fit un sourire complice à son frère, ils avaient surmonté ensemble tous les obstacles de la vie.
Mais ils ne se doutaient pas que ce qui allait arriver allait dépasser leurs rêves les plus fous.
 

 

***** 
 
En cours, le professeur de physique parla des dimensions.
_ Selon des grands scientifiques comme Newton ou Edison ils existeraient plusieurs dimensions parallèles où d’autres civilisations y vivent sûrement mais cela n’a jamais était prouvé, pour certains ce n’est qu’une superstition, dit le professeur.
_ Combien y en a-t-il ? , dit Roy intéressé
_ Bonne question, personne ne le sait vraiment  mais beaucoup de gens disent qu’il y en  treize, répondit le professeur.
_ Dans laquelle serions-nous ? Questionna Annie.
_ Je crois que nous sommes dans la cinquième dimension, lui dit le professeur. Bien, vous me ferez un compte rendu de deux pages sur les dimensions, vous pouvez sortir, répliqua-t-il.
Les trois adolescents sortirent en silence et rentrèrent alors chez eux.
_ Etrange cette histoire de dimensions, n’est ce pas ?, commença Roy.
_ Oui étrange, fini Alex.
_ Nous sommes enfin arrivés, on se retrouve à neuf heures pour manger à tout à l’heure, dit Annie.
Et les garçons rentrèrent chez eux. C’était une grande maison à deux étages, un pour les chambres et un pour la cuisine et la salle à manger. Il y avait aussi un grand jardin avec la tombe de leur mère. Le quartier était perdu, loin de la folie new-yorkaise il y avait quelques maisons avec toujours beaucoup de terrain cela les répartissaient sur des grandes surfaces C’était en fait au départ, une plaine immense. Loin de tout et de tous, ils se sentaient à l’aise, Roy et Alex avaient eux une certaine liberté dont ils ne se vantaient pas.
_ Il faut qu’on n’y aille Roy, Annie déteste quand on est en retard! s’écria Alex.
_ J’arrive, dit Roy.
Ils coururent les deux cent mètres qui reliaient leurs maisons à celle d’Annie et sa grand-mère.
_ On est là ! dit Alex.
Annie vivait chez sa grand-mère car ses parents voyageaient beaucoup.
La maison d’Annie ressemblait beaucoup a celle de Roy et Alex, ils saluèrent la grand-mère d’Annie et se mirent à table. Tandis que les deux frères dévoraient tous ce qui était à leurs porté, les femmes poussèrent un long soupir en guise de signe mais en vain. Vers la fin de la soirée, le festin terminé, Roy et Alex s’en allèrent.
_ Le ciel est bien étoilé, contempla Roy.
_ Oui, il fait encore chaud baladons nous un peu, dit Alex.
Roy s’assit près de la tombe de sa mère.
_ Tu crois que maman serais fière de nous, dit Roy.
_ Quoi ? , dit Alex
_ On a changé, je suis sur que maman serait fière de nous, ce n’était pas une de ses dernières volontés ? , demanda Roy.
_ C’est vrai. Elle voulait qu’on devienne des hommes et c’est fait, dit Alex. Mais Maman voulait surtout que je m’occupe de toi, continua-t-il.
_ J’aimerais tant que elle soit là, elle me manque, murmura Roy
_ Rentrons ! Il pleut, dit Alex.
Il avait tout de suite changé de ton, c’était son ton grave des mauvais jours.
_ Mais, je ne sens pas de goutte, répliqua Roy, quand soudain il vit la larme qui coulait sur la joue d’Alex.
_ Si, il pleut, répéta Alex.
_ Oui rentrons, dit Roy.
Il ne voyait pas souvent son frère pleurer, mais il ne préféra rien dire et alla se coucher.
_ Bonne nuit Alex, dit-il.
Et les deux jeunes hommes s’endormirent sous la nuit nuageuse.
Le lendemain matin, c’est Annie qui réveilla les deux garçons.
_ Allez ! Debout ! Nous sommes samedi, nous avons du travail, cria Annie.
 C’était vrai ils avaient oublié le devoir sur les dimensions. Ils se rendirent alors à la bibliothèque municipale de New York, pour y récupérer des informations sur leur devoir.
_ Moi je commence par-là, toi, Alex, par-là bas et Roy commencera ici, dit Annie comme un chef de chantier donnant des ordres à ses ouvriers.
En cherchant dans les énormes rayons de livres, Alex tomba sur un livre poussiéreux avec marqué « Les sciences des dimensions parallèles ».
_ C’est bizarre je n’ais jamais vu un tel livre, dit-il impatient de l’ouvrir.
C’était un livre avec des cartes, des croquis d’armes ressemblant un peu à celle du Moyen Age, des écritures étranges, et en bas de la couverture était marqué « Troisième dimension : Madra ».
_ Madra ? Qu’est que c’est que ça ? , chuchota Roy ébahi.
_ Mais que fais-tu Roy ? , dit Annie qui venait d’arriver près de lui.
_ Regardez ce livre, c’est comme si on connaissait une autre dimension, s’écria Roy.
Après que chacun eut lu ce livre ils partirent avec une seule idée en tête : en savoir plus.
_ Allons au palais des sciences là bas, on trouvera peut-être quelque chose, déclara Alex.
Les deux adolescents avaient fait une grande découverte mais aussi une course effrénée contre la vérité.
_ Peuf peuf… Puisque je vous dis qu’ils ne croiront pas a notre histoire, dit Roy entre deux essoufflements.
Dans sa course Annie tomba, et bouscula un homme qui s’affala. Après qu’il se soit relevé, il lança :
_ Pourquoi tu ma poussé tu cherche l’embrouille à ce que je vois, dit l’homme.
 Il leva son bras mais lorsqu’il allait frapper Annie il fut arrêté. C’était Alex qui s’interposa entre les deux à une vitesse fulgurante. Pendant ce temps, Roy décocha un coud de pied puissant dans le ventre de l’homme, celui-ci fit un vol plané de plusieurs mètres. Alex et Roy étaient tous les deux ceinture noire de karaté premier Dan*.
_ J’espère que cet homme a compris notre leçon, dit Roy en souriant.
_ B…bon reprenons notre chemin, répliqua Annie encore sur l’effet du choc.
_ Annie, laisse cette affaire, les frères Cloud vont s’en occuper, cria Alex.
Annie n’avait jamais vu ses amis comme ça, il y avait une transformation en eux qu’elle n’avait pas compris. Ils étaient devenus infatigables est très fort ces temps-ci.
_ D’accord, lui dit Annie ne savant rien dire.
_ OK on va régler cette affaire rapidement attend-nous à la maison et fait notre devoir, tu nous dois bien ça.
Et les deux frères coururent dans les rues de New York. Ils coururent sans se soucier de ce qui pourrait les attendre, car ils ne pensaient jamais au lendemain toujours tête baissée.
_ Nous sommes arrivés au palais des sciences, dit Roy.
Après avoir regardé autour d’eux, ils virent un scientifique pour le questionner :
_ Monsieur connaissez-vous la dimension parallèle de Madra ? , demanda Roy.
_ Ha ha ha vous croyez en l’histoire de Jones Roberts ! , s’exclama le scientifique.
_ Qui ? , dirent Alex et Roy à l’unisson.
_ Ce fou qui à voulu nous faire croire cette histoire, répondis le scientifique.
_ Où habite-t-il ? Questionna Alex.
_ Là-bas en face, dit le scientifique en pointant du doigt.
 Puis ils y allèrent et sonnèrent à l’interphone.
_ Oui c’est pour parler de Madra on voudrait des indications, dit Roy et a leurs grandes surprises la porte s’ouvrit tout de suite pour laisser place aux paliers où une autre porte était grande ouverte. Instinctivement ils y entrèrent. La maison était très obscure et l’air était étouffant, un homme était assis sur un fauteuil miteux. L’homme était très vieux il semblait n’avoir jamais quitté sa maison.
_ Hum hum hum vous êtes encore ces sales jeunes qui se fichent de moi ?, demanda le vieil homme.
_ Non, non nous sommes venus parce qu’on veut en savoir plus, le rassura Alex.
_ Hum! Je vous crois, je vais vous raconter tout ce que je sais. Du thé ?, annonça le vieil homme.
_ Volontiers, dirent les frères.
Et le vieil homme commença son récit :
 

Il y a bien longtemps Albatros dieu du feu et du courage, Meridia déesse de l’eau de la sagesse, Terichor dieu de la terre et de la force et Ramyos dieu de la protection et de la foret, naquirent. A eux quatre ils décidèrent de créer un monde. Terichor fort comme le roc créa d’abord la terre et les montagnes, Meridia belle comme une magnifique fleur sur les berges créa les étangs, les rivières, les lacs, les mers. Ramyos, empli de créativité, fit les arbres, les fleurs, la nature. Albatros quant à lui fit l’homme et la magie. Après que chacun eurent accompli leurs travaux ils s’assirent sur leurs  trônes à regarder le monde qu’ils ont créé.
Les années passèrent Albatros tomba fou amoureux de la belle Meridia. Celle-ci accepta de l’aimer mais cela entrainait la jalousie de Terichor et de Ramyos. Alors ils entrèrent dans un conflit ou seul une chose pouvait régler ça : la guerre entre les hommes.
La guerre entre les régions de Madra dura un  siècle jusqu’à ce qu’elle se termine rassemblant toutes les régions pour n’en faire qu’une.
Un jour un nouveau venu apparut sur Madra. Il se nommait Piers né pour une seule raison. Piers devait insuffler aux personnes les plus pures ses pouvoirs donnés par les dieux. Ce pouvoir était d’invoquer les armes des êtres vivants ou même d’autres objets. En quelque temps Piers accompli à bien sa mission et mourut prématurément à l’âge de trente ans. Les hommes et les femmes qui avaient eu ce don se transformèrent rapidement en Ermites. Les Ermites étaient des mages, des invocateurs, des envoyés de dieux. Ils utilisèrent bientôt leurs pouvoirs pour s’en servir à bien, ils régnaient sur la justice et la paix pendant des décennies.
Jusqu’à ce que certains Ermites se servent de leur pouvoir à mauvais escients ils se baptisèrent les Berserkers. Ils tentèrent d’abord de  massacrer les habitants de Madra. Heureusement les Ermites s’opposèrent héroïquement. Depuis les Berserkers ne se font plus voir. Depuis rare sont leurs apparitions au sein des habitants mais ils restent des êtres surpuissants.
 

_ Voila c’est tout ce que je vous ai tout raconté, termina  le vieil homme.
_ Waouh, incroyable, s’écria Roy.
_ Vous êtes encore jeunes. Découvrir le secret, percer le mystère et… et… , ajouta Jones Roberts.
Ses paupières se fermèrent, sa vie s’arrêta.
_ Monsieur !, cria Roy.
_ Allons-y Roy, dit Alex.
Et ils repartirent chez eux. Les deux frères étaient emplis de pensées qui  tourmentaient leurs esprits. Qui était cet homme ? Madra existe-elle vraiment? Et surtout pourquoi le destin les avait choisi eux, ils se rendaient compte peu à peu que toute leurs vies ce n’était peut-être pas des coïncidences. Les frères Cloud avaient un choix à prendre et qu’il viendrait bientôt. Mais que ferait Annie, elle suivrait Alex et Roy jusqu'à la fin ? Mais cette question ne se posait encore car ils ne savaient pas où aller ni quoi faire. Mais une chose était sur c’était qu’ils resteraient unis jusqu’au bout  a travers l’obscurité La lumière grandira là où ils y passeront, à n’importe quel désert à franchir, ils le feront ensemble.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CHAPITRE 2 
Seuls 
 
 
         Le lendemain, dimanche, Alex, Roy et Annie allèrent à la bibliothèque pour en savoir encore plus sur Madra. Ils cherchèrent pendant une heure jusqu'à ce qu’Annie s’écrie :  - J’ai trouvé !
Son cri fit sursauter tout le monde dans la bibliothèque.
  - Quoi ? demanda Alex.
  - J’ai trouvé quelque chose sur Madra, répliqua-t-elle.
Elle tenait dans les mains le petit livre rouge tout poussiéreux qu’ils avaient lu la veille: « Les sciences des dimensions parallèles »
  - Mais nous l’avons déjà lu non ?, demanda Roy.
  - Oui, répondit Annie, mais il y a quelque chose qui nous a échappé.
En effet, sur la troisième de couverture, il y avait un texte rédigé à la hâte dont le titre était: « La prophétie de Madra »
 

 

 

***** 
 
  - Alors ?, demanda Annie.
  - Tu sais qui a écrit ça ?, questionna Roy.
  - Aucune idée, répondit Alex.
  - Je vais emporter ce livre, dit Annie, on ne sait jamais.
Ils sortirent de la bibliothèque
  - C’est bizarre, commença Roy, la semaine dernière, on ne connaissait même pas les dimensions, et maintenant, nous en savons plus que quiconque sur Madra.
  - En effet. C’est amusant.
Sur ce, ils allèrent dîner chez les grands-parents d’Annie puis se couchèrent.
 

***** 
 
Lundi, lorsqu’Alex se réveilla, il faisait brumeux. Une brume inhabituelle : elle était très épaisse. Avec Roy, ils allèrent chercher Annie et partirent vers leur lycée. Ils avaient encore en tête la prophétie de la veille.
  - Ca m’intrigue toujours cette histoire de prophétie, disait Annie.
  -  Moi aussi, continuai Alex, et je suis sûr qu’elle n’y était pas la première fois qu’on a lu le livre.
  - Tu veux dire que quelqu’un l’a rajoutée après qu’on l’ai lu la première fois ? demanda Roy.
  - Exactement.
Ils étaient tellement plongés dans leur conversation qu’ils ne remarquèrent même pas que la cour était complètement vide.
  - Dis donc, il est quelle heure ?, demanda Alex.
  - Huit heures, répondit Roy.
  - Regardez, il n’y a personne.
  - C’est vrai, continua Annie, pourtant les cours commencent dans cinq minutes.
  - Il y a peut-être grève ? suggéra Alex.
  - On l’aurais su.
  - Mais que se passe-t-il alors ?
Pour toute réponse, Roy et Annie haussèrent les épaules.
  - On verra bien, dit Roy, à huit heurs cinq, il y aura quand même les profs.
Mais il se trompait. A huit heures cinq, personne ne se montra, pas plus à huit heures dix ni à huit heures et quart.
  - On devrait peut-être rentrer, suggéra Annie.
Au même moment, un mouvement se fit entendre à l’autre bout de la cour.
  - Enfin ! s’exclama Alex en se retournant, on a failli attendre!
Puis il ne put s’empêcher de pousser un cri. Devant lui, se trouvait une chose noire, ressemblant à un humain, qui grandissait à vue d’œil. La chose atteint rapidement la hauteur de vingt mètres, puis trente et sembla s’arrêter de grandir à une hauteur de cinquante mètres. Elle paraissait sur le point d’attaquer.
  - Qu’est ce que c’est que ça ? , s’écria Annie.
  - Je ne sais pas, répondit Alex, mais ça n’a pas l’air d’un chaton.
  - Je ne pense pas que se soit le moment de faire de l’humour, répliqua Roy.
Au même moment, le bras de la créature s’abattit sur les trois adolescents qui s’enfuirent au dernier moment.
  - Il n’est pas de bonne humeur apparemment.
  - Il faut partir d’ici ! s’exclama Annie.
C’était dans des situations comme celle-ci qu’elle perdait son sourire.
  - Bonne idée, mais il nous barre la sortie.
  - On pourrait aller dans le lycée.
  - Vu sa force, il suffirait d’un coup pour que le collège s’effondre.
Un nouveau coup du monstre fit s’effondrer l’administration.
  - On ne peut pas rester tout le temps à l’éviter ! cria Alex.
  - On doit tenter quelque chose, continua Roy.
  - Oui mais quoi ? répliqua Annie.
Ils évitèrent à nouveau le bras de la créature.
Soudain Alex eu une idée :
  - Prenons des cordes pour lui faire perdre l’équilibre !
  - Oui mais où pourrait-on trouver des cordes ? lui demanda Roy.
  - Dans le gymnase, lui répondit Alex.
Et il courut vers le gymnase, laissant Roy et Annie aux prises avec le monstre. Il revint cinq minutes plus tard avec une paire de grosses cordes. Il en donna une à Roy.
  - Tu es sûr que ça va marcher ? S’inquiéta Annie.
  - Tu sais, on n’est pas ceinture noire de karaté pour rien !
En même temps, Roy et Alex envoyèrent leurs cordes vers les pieds du monstre. Celui-ci vacilla et tomba face contre terre. Les deux garçons n’eurent pas le temps de crier victoire qu’il se relevait déjà. Il prit les deux cordes à ses pieds et les lança au loin. Soudain, Roy d’un geste instinctif, porta ses mains en croix et récita une suite de mots incompréhensibles dont lui même ne saisissait pas le sens.
  - Qu’est que tu fais ? lui cria Alex, il va te tuer !
Roy ne répondit pas. Il leva ses bras. Le monstre, remarquant qu’il ne bougeait plus, s’en pris à lui. Roy écarta ses bras et une épée apparut juste à la hauteur de sa main.
- Roy, dit Annie, comment a-tu fait ça ?
  - Quoi ? répondit Roy.
  - Tu viens de faire apparaître une épée, Roy, répondit Alex.
  - Je ne sais pas comment j’ai fait.
Le monstre cessa d’attaquer, il semblait avoir peur de cette épée. Puis il se ressaisit et frappa de nouveau. Alex, d’une rapidité ahurissante, s’empara de l’épée et coupa le poignet du monstre. L’épée était si tranchante qu’elle passa au travers. Il n’y eu pas de sang mais un peu de fumée et la blessure se referma directement. Alex tenta une couper sa jambe, mais la blessure sans sang se referma comme la première. Le monstre semblait avoir complètement oublié Roy et Annie. Alex fit une dernière tentative : il lança l’épée la où devrais être le cœur du monstre. L’épée passa au travers et laissa de nouveau un trou fumant qui se referma tout de suite.
  - Roy, cria Alex, refais en une !
  - Tu voit bien que tu ne le blesse pas, répliqua Roy.
  - Essaie de faire autre chose !
  - Mais je ne sais pas comment j’ai fait.
Le monstre se souvint brusquement d’Annie et Roy. Cette fois, il ne frappa pas du bras, mais donna un grand coup de pied sur le sol, ce qui provoqua un petit tremblement de terre, faisant perdre l’équilibre aux trois adolescents. Il en profita pour frapper Annie. Au même moment, un mur de verre s’éleva entre Annie et la main du monstre. Alex s’était relevé et l’avait fait apparaître. Les trois adolescents s’attendaient à voir le mur de verre voler en éclats mais il résista.
  - Il est en diamant ! s’exclama Annie.
  - C’est vrai qu’il a l’air résistant ! Continua Roy, le monstre a l’air de s’être fait mal.
En effet, le monstre se tordait de douleur à cause de la dureté du mur. Il frappa de nouveau mais pas une fissure ne se fit voir sur le mur. Il finit par se désintéresser du mur et reporta son attention sur Roy. Il fit de nouveau un tremblement et Roy perdit l’équilibre. Le monstre leva son bras et l’abattit. Roy ne put éviter le coup. Il se fit couper le bras gauche. 
  - Roy ! cria Annie en le voyant par terre, gisant à côté de son bras, Non !
Alex et elle le tirèrent derrière le mur de diamant.
  - Roy, nous devons partir, dit Alex,  nous ne pouvons pas te laisser ici avec une hémorragie.
  - Laissez-moi, dit Roy dans un murmure, je ne suis plus en état de marcher.
  - Roy ! s’écria Annie, nous ne pouvons pas te laisser ici !
  - Il le faut Annie, répondit Roy, si je viens avec vous, je vais vous retarder.
  - Roy…
  - Si j’essaie de marcher, je tomberais au bout de deux mètres.
  - Qui te parle de marcher ?, répliqua Alex.
Et il prit Roy sur ses épaules.
  - Annie tu as un grand mouchoir ?, demanda-t-il.
  - Oui.
Il banda du mieux qu’il put la blessure de Roy.
  - Maintenant, où faut-il aller ? demanda Annie.
- Dans le lycée, répondit Alex, c’est la seule solution.
  - Il faut y aller vite sinon le monstre va nous tuer !
Ils coururent du mieux qu’ils purent vers l’entrée du lycée. Le monstre fit s’effondrer un pilier, ce qui la bloqua.
  - Par derrière, cria Alex.
Ils contournèrent le lycée pour entrer par la porte arrière, réservée aux professeurs.
  - Vite !
Une fois dans le lycée, ils se reposèrent un petit peu et, voyant le monstre par une fenêtre, se remirent à courir. Ils cherchaient une salle où ils pourraient être en sécurité.. Mais au fur et à mesure qu'ils ouvraient les portes, le monstre frappait le lycée, cassant quelques fenêtres et faisant trembler l'édifice.
_ Je n'en peux plus, se plaignait Roy.
_ Encore un peu, l'encouragea Alex qui avait gardé son sang-froid.
_ Là! Celle-là! s'exclama Anne en désignant une porte. Elle a l'air bizarre.
_ Allons voir!
Ils ouvrèrent la porte et perdirent connaissance.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chapitre 3 
La voie aux Dimensions 
 
 
         Lorsqu'ils revinrent à eux, ils ne se trouvaient plus dans leur lycée. La salle où ils se trouvaient était une salle ronde aux murs blancs avec 13 portes bleu pâle. Ils ne savaient pas ce que c'était ni pourquoi ils étaient là. Le sang de Roy coulait abondamment sur le plancher malgré le mouchoir. _ Laissez-moi mourir, se plaignait Roy.
_ Désolé mon vieux, mais il faudrait que tu restes en vie un peu plus longtemps, répliqua Alex.
_ Bon, faisons le point. Nous sommes seuls au monde, attaqués par un monstre de cinquante mètres qui a coupé le bras de Roy. Et j'ai gardé le meilleur! Alex m'a sauvé en faisant apparaître un mur de diamant, récita Annie.
Alex mit Roy par terre et il s'assit avec Annie.
_ Où sommes-nous? Questionna Roy qui venait de découvrir la salle. Quelles sont ces portes?
_ Nous n'en savons pas plus que toi, Roy, répondit Alex.
Il se leva et inspecta ces portes étranges.
_ Bizarre, les portes ont chacune un numéro de 1 à 13.
Soudain, toutes ses pensées depuis le début de leur aventure s'assemblèrent : la rencontre avec Roberts, ce monstre qui ne vient pas d'ici, ce livre étrange, le mur de diamant, le cours de Physique, ces 13 portes.
_ Rappelez-vous, le professeur a parlé de 13 dimensions, commença Alex.
_ Qu'est ce que tu veux dire? S’enquit Annie.
_ Cette salle, c'est... c'est... C'EST LA VOIE QUI MENE AUX DIMENSIONS!
_ Mais qu'est ce que tu racontes? grogna Roy. Nous sommes dans notre lycée.
_ Oui, mais cette salle n'existe pas dans notre lycée. Nous sommes dans un intermédiaire entre les dimensions! Et vous avez remarqué? Nous sommes entrés par la porte numéro 5. Notre dimension est bien la cinquième.
_ Ca se tient, dit Annie. Mais dans tous les cas, il faudrait bien se cacher quelque part en attendant que ce monstre disparaisse.
_ Et si... commença Alex. Et si nous allions à Madra? On pourrait peut-être soigner Roy là-bas.
_ C'est complètement fou comme idée mais ce doit être la seule solution. En plus, j'ai gardé le livre de Roberts, nous avons donc la carte de Madra, lança Annie.
_ Moi, je suis d'accord, acquiesça Roy entre deux gémissements.
_ Alors, allons-y, termina Alex.
Il prit la poignée de la porte numéro trois et l'ouvrit. Ce qu'ils virent fut la chose la plus extraordinaire qu'ils n'avaient jamais vu. C'était un liquide bleu pâle comme la porte, tout visqueux et scintillant.
_ C'est magnifique, s'écria Annie.
Elle accourut pour regarder de plus près.
_ Attention! la prévint Alex.
Trop tard. Le liquide entra en ébullition et happa Annie qui disparut dans cette étrange matière sans avoir put pousser un cri.
_ ANIIIIIIIE, s'écrièrent Alex et Roy à l'unisson.
Dans un geste de détresse, Alex prit Roy et sauta dans le liquide qui les happa à leur tour.
 
 
***** 
 
 
Roy avait a peine la force d'ouvrir les yeux. Il était emporté par le courant. Il voyait défiler falaises parsemées de cristaux bleutés et scintillants. Au milieu de ce paysage bleu, une lumière grandissait. Peu à peu, sont entourage devint tout blanc. Il se sentait léger et un frisson parcourut tout son corps. Il sentait son cœur battre de plus en plus vite. Les battements s'accélérèrent et s'arrêtèrent net. Tout devint noir et le Chaos s'installa.
 
 
***** 
 
 
La première chose que fit Annie quand elle se réveilla fut de garder les yeux fermés. Elle se dit que tout ce qui s'est passé n'était qu'un cauchemar et que tout serait rentré dans l'ordre. Mais quand elle vit une chambre d'hôpital, elle réalisa qu'elle avait mal un peu partout. Alex se réveilla en même tant qu'elle. Roy était toujours couché mais son bras ne saignait plus. Au fond de la salle se tenait un homme vêtu d'une tunique blanche. Il s'approcha d'eux._ Vous voilà réveillés, leur dit-il.
_ Où sommes-nous? demanda Alex.
_ A l'hôpital de Xejin.
_ Xejin? De Madra? s'exclama Alex.
_ Oui mais d'où venez vous?
_ On revient de bien loin, plaisanta Alex avec un soupir.
_ De New York, répondit Annie.
_ "Nouillork"? Jamais entendu parler.
_ C'est dans la cinquième Dimension.
_ Vraiment? Alors vous connaissez peut-être ce bon vieux Roberts?
_ Quoi? Vous l'avez connu? s'exclama Alex.
_ Oui. Il est apparu au même endroit que vous. Mais qu'est-il arrivé à votre ami? Au fait, je m'appelle Buck, docteur Buck.
_ Nous, c'est Annie et Alex, répondit Annie.
_ Roy s'est fait attaqué par un monstre de cinquante mètres de haut, lança Alex. C'est vous qui l'avait soigné?
_ En effet. Mais appelez-moi Buck.
_ Que va-t-on faire pour son bras? S’enquit Annie.
_ Il faudrait aller le rechercher.
_ Mais nous devrons repasser par notre Dimension!
_ Et alors? Nos chercheurs ont mis au point un système pour voyager entre les Dimensions. Seuls les ingénieurs ont la formule qui permet de passer mais nous en avons un qui est dans cette ville.
_ Ce n'est pas ça. Il y a toujours le monstre.
_ Ca fait un jour entier que vous êtes inconscients. Il a dû partir.
_ Mais, le bras ne sera pas trop,... décomposé?
_ Je ne pense pas non.
_ Alors allons-y tous de suite, dit Alex.
_ Attendez! les retint Buck. Vous devez prendre du repos. Le voyage entre les Dimensions est très rude. Et nous ne pouvons envoyer qu'une seule personne dans la cinquième Dimension.
_ Je pense que je devrais y aller, décida Alex.
_ Bien mais reposez vous encore un peu, conseilla Buck. Allez visiter notre belle ville médecine!
Il prit congé. Alex et Annie prirent la direction de la sortie.
Xejin était une ville assez vaste. Les maisons ressemblaient beaucoup aux anciennes maisons chinoises. Elles avaient un toit de tuiles rouges qui dépassait de la façade. Les murs étaient peints selon les goûts des gens. Certains étaient bleu ciel, d'autres jaunes, quelques uns étaient gris, mais la plupart était décorés de paysages maritimes. Alex ne les trouvait pas tout a fait belles mais Annie les regardait avec envie. Il y avait très peu de commerce à Xejin. Les seuls marchants étaient tous sur la place principale où était représentée Méridia, qui était aussi appropriée à la médecine. La ville, vue du dessus, formait une étoile : toutes les rues partaient de la place et la ville était fortifiée de façon à la protéger de tout les côté. Seulement voilà, ces fortifications étaient désormais inutiles puisque la ville n'a plus été attaquée depuis plus de 500 ans.
_ Pourquoi? Commença Alex.
_ Quoi? répondit Annie.
_ Pourquoi sommes-nous ici?
_ Comment veux-tu que le je le sache?
_ Pourquoi le destin nous a-t-il emmenés ici?
_ Il a peut-être une bonne raison, plaisanta Annie.
_ C'est ce que je pense aussi. Tu te souviens du mur de diamant?
_ Comment pourrais-je l'oublier? Il m'a sauvé la vie.
_ Je pense qu'aucun humain normal n’aurait pu le fabriquer. C'est pourquoi j'en suis arrivé à la conclusion que c'était une invocation ermite.
_ Impossible, tu n'es pas un Ermite.
_ Et pourquoi pas?
_ Ca m'étonnerait.
_ Tu te souviens de l'histoire de Madra? L'histoire de Piers et tout ça?
_ Euh... Oui.
_ Et bien peut-être que les pouvoirs des Ermites se sont diffusés plus loin que sur Madra.
_ Mais pourquoi vous en auriez hérité?
_ Tu oublies que nous n'avons pas connu notre père. Il était peut-être un Ermite, qui sait?
C'était la première fois depuis longtemps qu'il évoquait son père. Ils continuèrent à se promener dans la ville sans se dire un mot. Annie finit par demander :
_ Tu crois que Roy s'en sortira?
_ Je pense qu'il faut faire confiance à Buck.
_ Même un médecin peut se tromper.
Alex soupira. En vérité, il avait peur pour Roy. Il avait peur de ne pas pouvoir récupérer le bras et de ne pas pouvoir sauver son frère qui était la personne la plus importante à ses yeux. Il avait peur qu'une chose plus grave encore survienne et que l'un d'eux ou les deux soit tués. Toutes ses craintes se reliaient au même point : sa famille et surtout son frère.
 

***** 
 
Le lendemain, Buck demanda à Annie et à Alex de le rejoindre dans la chambre où était Roy. Il leur annonça :
_ L'état de votre ami s'est aggravé. Il faut l'opérer dans les 24 heures, sinon il mourra.
_ Je vais y aller tout de suite, s'écria Alex.
_ Je vais chercher l'ingénieur. Il est dans la salle à côté.
L'ingénieur entra. Il avait les cheveux roux et une barbe de deux jours rousse également. Des taches de rousseurs lui parcouraient le visage et il reflétait un air malin voire espiègle. Il avait environ 30 ans.
_ Bonjour je m'appelle Ace. A qui ai-je l'honneur?
_ Annie et Alex, répondit Annie.
_ Alors, c'est vous qui avez eu l'idée de voyager dans les dimensions? demanda-t-il.
_ Oui, en quelque sorte, répondit Annie du tac au tac.
_ C'est pour le bien de leur ami, intervint Buck.
_ Et qu'est ce qu'il a votre ami?
_ Il s'est fait coupé un bras par un monstre, affirma Alex.
_ Intéressant... Comment était-il?
_ Il souffrait horriblement et...
_ Mais pas votre ami, le monstre!
_ Il devait être haut de 50 mètres et il était tout noir.
_ D'accord. Bien. Qui doit passer dans une dimension?
_ Moi, répondit Alex.
_ Il faut que je vous prévienne. Lorsque vous arriverez dans la dimension où vous voulez aller, vous ne vous souviendrez d'abord de rien du tout. Puis la mémoire vous reviendra assez brutalement et cela pourrait vous causer quelques dégâts cérébraux, donc âmes sensibles, s'abstenir! Mais je vois que vous avez l'air résistants. Ensuite, vous devrez vous reposer une petite heure sans rien faire car le voyage affecte votre structure moléculaire. Après, faites ce que vous devez faire et revenez juste là où vous êtes arrivé. Je le saurais car je vais mettre une puce électronique dans votre dos. Je vous ferais revenir. Compris?
_ Je crois que j'ai compris, répondit Alex, du moins, l'essentiel.
_ Parfait. Le vol est prévu dans une heure.
Une heure plus tard, Alex était couché. Il avait dans le dos la puce électronique d'Ace. Il était près au départ. Annie lui fit des recommandations de dernières minutes, mais Alex n'y prêtait pas attention. Il fixait son frère. Son état s'était encore empiré. Il était agité de convulsions et chacun de ses gestes risquait de rouvrir la blessure. Ace annonça :
_ Ca va être l'heure. N'oublie pas ce que je t'ai dis.
Alex n'entendit pas la suite. Il se rendit simplement conte d'un au revoir d'Annie et de paroles incompréhensibles de Buck.
 

***** 
 
Lorsqu'Alex se réveilla, contrairement à ce qu'avait dit Ace, il se souvenait de tout. Il était dans la salle aux dimensions. Il courut vers la porte 5 et l'ouvrit. Il y avait le même liquide que l'autre sauf qu'il était vert. Sachant ce qu'il allait ce passer, Alex retint sa respiration et mit le pied dans le liquide. Comme il s'y attendait, le liquide entra en ébullition et le happa.
 

***** 
 
Pour la deuxième fois en trois jours, Alex voyait défiler des cristaux de couleur. Cette fois, ils étaient verts. Ils étaient encastrés dans un fond marin. Au loin, une lumière trop sublime pour être réelle s'approchait. Bientôt, il fut dedans. Il crut apercevoir des images difformes. Les battements de son cœur s'accélérèrent. Il voyait maintenant distinctement les formes. C'était des sortes d'esprits qui ressemblaient étrangement à Annie, Roy, Buck et, même si il en a un mauvais souvenir, son père. Son cœur battait le plus vite possible. Les esprits se dissipèrent et il ne put en voir plus. Déjà, il sombrait dans les ténèbres.
 

***** 
 
 
Lorsqu'il se réveilla de nouveau, Alex n'aurait pu dire où il était, ni ce qu'il faisait ici. Il ne reconnaissait rien, même si il avait la conviction d'être déjà venu dans cet endroit. Puis la mémoire lui revint si brutalement qu'il crut qu'il avait la migraine. Ce qui était le cas car une douleur lui lancinait le crâne. Enfin, après un moment qui lui parut interminable, la douleur cessa aussi brusquement qu'elle était apparue. Alex se souvenait maintenant de ce qu'il devait faire ici. Il suivi les conseils d'Ace et se reposa pendant une heure en dormant.Après sa sieste, Alex se rendit compte que le soleil avait changé de place dans le ciel. Il comprit qu'il avait dû dormir plusieurs heures au lieu d'une seule. C'est alors qu'il remarqua qu'il était devant son lycée. Seulement voilà, au lieu d'être accueillant comme avant, il était en flammes. Alex pouvait voir des tables consumées, des chaises couvertes de suie, des vitres brisées voire éclatées par la chaleur, ainsi qu'un tableau noir en mille morceaux. Le bras de Roy était à l'autre bout de la cour. Il alla le chercher. Il jeta un œil dans la rue et s'aperçut que les conducteurs des voitures qui passaient ne voyaient pas le carnage. Alex avait l'impression qu'ils l'ignoraient. Puis, il vit des élèves se diriger vers l'entrée. Il accourut pour essayer de les arrêter. Il se heurta à quelque chose qu'il ne voyait pas. Il se demanda ce que s'était. Il vit une bulle transparente qui les enveloppait, lui et le lycée en feu. Il comprit pourquoi personne ne voyait le lycée : le dôme le soustrayait au regard des gens. Quand aux lycéens, ils avaient disparus dès qu'ils avaient franchis la bulle. Le seul mystère restant était ce dôme. Comment était-il apparu? Alex n'essaya pas d'obtenir la réponse. Il prit le bras de Roy et se mit sur le point où il était arrivé. Il sentit un picotement dans le dos. C'était la puce électronique. Ensuite, il se sentit léger et, deux secondes plus tard, il était à Madra, sur le lit d'hôpital de Xejin.
 

***** 
 
Une fois qu'Alex fut revenu, Buck prit le bras de Roy et commença l'opération. Annie voulait regarder, mais il l'en empêcha : lui et ses infirmiers avaient besoin de calme pour réussir l'opération. Quelques heures plus tard, Roy était éveillé et son bras était comme neuf. Il écoutait le récit d'Alex et d'Annie sur ce qui s'était passé pendant son sommeil. Il fut assez surpris par le voyage d'Alex. Il lui posa des tas de questions :
_ Le lycée était vraiment en feu?
_ Oui, et ce que je trouve le plus bizarre, c'est que personne ne s'en apercevait. A croire qu'il était invisible aux yeux des autres.
Puis, Alex lui fit part de ses visions lors du passage :
_ J'ai eu une vision pendant le voyage. J'ai vu Annie, Buck et toi.
_ A oui?
_ Oui. Et j'ai vu quelqu'un d'autre.
_ Qui?
_ Devine.
_ Papa?
_ Comment as tu deviné? En tout cas, je pense que je l'ai vu parce qu'on a eu une idée concernant papa, avec Annie.
_ Dis plutôt que c'est toi qui l'a eue, répliqua Annie.
_ Oui, bon. Une idée à moi tout seul.
_ Et c'est quoi? interrogea Roy.
_ Je pense que papa est un Ermite.
_ Quoi?
_ Attends avant de poser des questions.
_ Explique lui, l'incita Annie.
_ Bon, voilà. Tu te souviens du mur de diamant?
_ Oui, a peu près.
_ On a pensé, enfin, je veux dire j'ai pensé, que c'était une invocation ermite et l'épée aussi.
_ Mais, je ne suis pas Ermite, et toi non plus.
_ C'est la seule explication, intervint Annie. C'est d'ailleurs la seule raison pour laquelle j'ai cru au raisonnement d'Alex. Sinon, c'est totalement invraisemblable.
_ Je pense qu'on a tout les deux hérité de papa. Puisque nous ne l'avons pas connu, il y a une possibilité qu'il soit un Ermite, même très mince.
_ C'est qui, qui est mince? Papa ou la possibilité qu'il soit un Ermite? Plaisanta Roy.
_ Idiot, riposta Alex. Mais au moins, tu es en forme.
_ Après tout, commença Roy.
_ Après tout? répéta Alex.
_ Après tout, tu a peut-être raison. Mais...
Il fut interrompu par quelqu'un qui frappait à la porte. Buck entra :
_ Je viens de recevoir la visite de Faris Edge, le moine le plus puissant de Madra et qui loge a Xejin.
_ Il vit dans un monastère?
_ Roberts m'a posé la même question. Ce ne sont vraiment pas les mêmes moines que chez vous! Ce sont des Ermites très puissants. D'ailleurs, le seul Ermite qui les dépasse, c'est le généralissime, le chef de l'armée des Ermites.
_ Vous semblez bien renseigné, remarqua Annie.
_ C'est tout ce que je sais sur les Ermites.
_ Et que voulait ce Faris Edge?
_ Vous parler. Il est retourné dans sa maison, au centre de la ville.
_ Mais on ne devrait pas rentrer chez nous? remarqua Annie.
_ Ce Faris Edge était un Ermite, il m'intéresse, répliqua Roy
_ On va y aller tout de suite, termina Alex.
Alex, Roy et Annie sortirent de l'hôpital et se rendirent chez Faris Edge. Ils demandèrent leur chemin à des passants qui leur indiquèrent une maison gigantesque. Ils y entrèrent. Un majordome les interrogea sur le but de leur visite et leur indiqua les appartements de Faris Edge. Celui-ci les attendait, assis derrière un bureau recouvert de paperasse. Lorsqu'il les aperçut, il se leva et accourut pour les saluer :
_ Bien le bonjour jeune gens. Je suis Faris Edge, moine de Xejin. Je vous ai fait venir car j'ai une chose très importante à vous annoncer.
_ Qu'est ce que c'est? interrogea Annie.
_ En fait, cela concerne plus vos amis que vous, jeune fille. Puis-je vous demander vos noms?
_ Alex, Annie et Roy, pour vous servir. Au fait comment vous nous connaissez?
_ Les nouvelles vont vite dans cette ville. Et Ace est assez bavard.
_ C'est Ace qui vous a parlé de nous? S’enquit Roy.
_ Oui. Il a surpris votre conversation au sujet de vos origines ermites entre Alex et Annie. Au début, il ne m'en a pas parlé car les Ermites commencent par invoquer quelques petites choses avant de découvrir qu'ils sont Ermites mais, quand il a su que vous vouliez passer dans une autre Dimension, il m'en a tout de suite avertit.
_ Mais comment connaissez-vous Ace? interrogea Roy.
_ C'est l'ingénieur spécial des Ermites. C'est lui qui fait les passer dans d'autres Dimensions, s'ils en ont besoin. Bon. Venons-en au fait. Je vous ai fait venir pour une chose plus importante que de discuter d'Ace. J'aimerai que vous me fassiez une démonstration de vous talents d'Ermites.
_ Pourquoi? interrogea Alex.
_ Pour connaître votre niveau.
_ Euh, le niveau zéro ça existe? Plaisanta Annie.
_ Vous êtes une Ermite vous aussi? demanda Faris Edge sans comprendre la plaisanterie.
_ Non, non, c'était pour rire.
_ Ah. Bon, allez-y vous deux.
Alex et Roy essayèrent d'interpréter les mêmes gestes que la dernière fois, sans grand succès. Ils recommencèrent, avec le même résultat. Puis Roy suggéra :
_ Alex, imagine qu’Annie va se faire tuer par un monstre.
_ Pourquoi?
_ Il faut peut-être la bonne motivation.
Alex s'imagina dans une forêt, assaille par des loups, avec Annie, plaquée contre un arbre, dans la même situation que lui. Il posa sa main au sol, attrapa une poignée imaginaire et la tira. Une épée sortit de la terre et s'arrêta en lévitation, à quelques centimètres du sol. Roy, quand à lui, tenait dans sa main une lance longue d'un bon mètre.
_ Et bien, félicitations, les complimenta Faris Edge. Rien qu'avec ça, vous avez énormément progressé. Je crois que c'est bon.
_ Qu'est ce qui est bon? S’enquit Annie.
_ Je voulais vous demander d'aller au temple Fushin, sur le mont Kage, pour y suivre une formation d'Ermite, si ça ne vous dérange pas.
_ Waouh! s'exclama Roy. Ce serait super! On accepte!
_ Tu pourrais peut-être nous demander notre avis avant! Intervint Annie.
_ Moi, je suis d'accord, remarqua Alex.
_ Mais j'ai peut-être mon mot à dire! Je pense que tout le monde doit s'inquiéter à notre sujet.
_ Le temps de la troisième Dimension s'écoule plus vite que celui de la cinquième. Cela fait combien de temps que vous êtes ici? S’enquit Faris Edge.
_ Quatre jours, maintenant.
_ Et bien il a dû se passer seulement une minute dans votre Dimension.
_ Vraiment? Alors je ne vous plus de raison de m'opposer à cette formation, lança Annie.
_ Donc, vous acceptez, conclut Faris Edge en notant quelque chose sur un bout de papier.
_ Mais comment allons-nous faire pour aller au temple? demanda Roy.
_ J'y ai pensé. J'ai demandé à un marchand de vous emmener jusqu'au Mont Kage, le mont des rois où se trouve le temple Fushin. Il a accepté de faire un détour pour vous y emmener si jamais vous accepteriez.
_ Et où pourrait-on trouver ce "guide"?
_ Derrière cette porte. Tu peux entrer Yvain!
Un homme ouvrit la porte et mit un pied dans le bureau. Il avait à peu près une soixantaine d'années. Des cheveux grisonnants, clairsemés et hirsutes lui parcouraient le crâne et une barbe également grise pendait de son menton. Il n'avait pas d'habits très luxueux.
_ Alors, c'est vous les futurs Ermites? lança-t-il.
_ Oui, et ils ont l'air assez prometteurs, répondit Faris Edge.
_ Au fait, d'où ils viennent? Ils sont habillés bizarrement.
_ On vient d'une autre Dimension, lança Annie. Elle s'appelle la Terre.
_ La terre? Comme celle qu'on a sous les pieds?
_ Oui, mais avec une majuscule.
_ Mais oui! Le noy...
_ Bon, quand partez vous? le coupa Faris Edge.
_ Ben, le plus tôt possible, répondit Yvain, visiblement gêné d'avoir dit une bêtise.
_ Demain matin? proposa Roy.
_ Allez! Bon pour demain matin, termina Faris Edge.
_ Alors à demain, lança Yvain.
 Il quitta le bureau.
_ Bonne chance, souffla Faris Edge aux trois adolescents.
_ Pourquoi?
_ Vous verrez bien. Maintenant, partez, j'ai un autre rendez-vous.
Ils obéirent.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Chapitre 4 
L’arène 
 
 
Le lendemain, Yvain, Alex, Annie et Roy partirent pour le temple Fushin, impatients. Le bras de Roy allait beaucoup mieux. Il pouvait déjà se battre, mais Annie lui interdisait de peur que la blessure se rouvre._ Dites monsieur Yvain par ou doit on passer pour aller au temple? Commença Alex.
_ De un : arrête de m’appeler "monsieur" ça me fait peur, répliqua Yvain.
_ Bien compris, confirma Alex.
_ Pour aller au temple Fushin il faudra d’abord passer par Toral pour se réapprovisionner et ensuite il vous faudra grimper le mont Kage, le mont des rois, termina Yvain.
_ "Vous"? demanda Roy.
_ Oui, moi par rapport a vous je n'ai pas envie de mourir, lança Yvain.
Tout le monde resta bouche bée pendant un bon bout de temps.
 
 
***** 
 
 
Yvain toujours au sangles de ses chevaux, Alex en train de dormir, et Annie de rêvasser, seul Roy guettait craintivement les bois. Quand il aperçut une forme dans les bois. Un sanglier, Non ! C’était une forme humaine._ Posez vos objets de valeur et vos bijoux ! Cria une voix aiguë qui s'efforçait d'être grave.
C'était un garçon de 12 ans. Sûr de lui, il sortit les mains des poches et invoqua un couteau qui avait comme manche un petit peu de papier déchiré.
C’est à ce moment que tout le monde se tourna vers lui.
_ C’est qui ce nabot ?, demanda Alex.
_ Je ne sais pas, continua Roy.
_ Vos richesses, hurla le garçon.
_ C’était bien une invocation qu’il a accomplit, chuchota Alex à Roy.
_ Ouais, répondit son frère.
_ Alors nabot, présente toi avant de nous "tuer", plaisanta Alex.
_ Je m'appelle Ray j’ai 10 ans je ne sais malheureusement qu’invoquer un couteau mais ça suffira pour vous étriper.
_ Wow on se calme regarde se que je sais faire moi, continua Alex.
Alex s’accroupit mit sa main à plat sur le sol, rentra les doigts et doucement remonta sa main, en lévitation une lance s’élevait en même temps que sa main. Quand elle fut entière il fonça sur Ray mais s’arrêta au dernier moment.
_ Rentre chez toi Ray, dit Alex.
_ Je n’ai pas de chez moi ni de parents, lança Ray. Je vole pour manger.
_ Pareil pour moi et mon frère, répondit Alex. Sauf qu'on ne vole pas pour manger. On sait se débrouiller.
A ce moment Annie sortit pour voir la tête de cet étrange ravisseur. Ray resta figé quand il vit Annie et devint tout rouge. Il était surement tombé amoureux.
_ Faut y aller, intervint Yvain.
_ Oui il a bien raison salut Ray, dit Roy.
_ Pas besoin de lui dire au revoir il vient avec nous, dit Alex.
Roy était fasciné : le coté assez égoïste de Alex (sauf dans le cadre familial) avait-il disparu ?
_ Quoi? Pourquoi? interrogea Ray.
_ Parce que je n’ai pas envie que tu continue à voler. Je préfère que tu deviennes un Ermite.
_ Bonne idée, encouragea Roy toujours optimiste.
_ Et bien allons-y, continua Yvain.
_ Alex? dit Ray.
_ Ouais.
_ Merci.
_ Ah au fait si tu continue à regarder Annie comme tu le fait je serais dans l’obligation de me servir de mon poing! répliqua Alex.
_ Ah ah ah, c'est vrai ? S’inquiéta Ray.
 
 
***** 
 
 
Le voyage continua tranquillement : Ray expliqua aux trois étrangers comment était Madra et sa société. Il avait même dit trois fois "armée des Ermites" avec un air impatient._ Ca va être génial je vais aller a Fushin, cool, chantonna-t-il.
_ Les enfants il va falloir s’arrêter le soleil va se coucher, répliqua Yvain.
_ On va montait une tente ? demanda Annie.
_ Exact ! Continua Yvain.
Aussi dit, aussi fait et tout le monde s’entraida a monter les quatre minuscules tentes si vite que la nuit était à peine tombée. Chacun rentra dans sa tente personnelle sauf pour Alex et Roy qui dormirent dans la même tente car ils n’avaient pas prévu l’arrivée de Ray.
_ Ca va Roy? Commença Alex.
_ Ouais, dit-il.
_ C’est incroyable non, ou alors c’est un rêve, continua Alex.
_ Non Alex, nous avons trouvé Madra tout ca est bien réel, le rassura Roy.
_ Ca reste incroyable, insista Alex.
_ Pff oui, céda Roy.
Plus loin Annie sortit, elle avait entendu des bruits. C’était Ray en train de s’entrainer avec son couteau. Le papier était tout déchiré il se faisait mal jusqu’au sang.
_ Mais arrête Ray, hurla t elle.
_ Ann…nie s’...il…te…plait, souffla Ray.
 _Je vais te chercher un pansement !
Merci
_T’es vraiment un idiot comme ces deux imbéciles ! dit Annie en visant du doigt la tente d’Alex et Roy.
 

 
 
***** 
 
 
Le matin se leva et tous le monde se prépara et partit._ Quel est cette grande muraille ?, demanda Roy.
_ C’est la muraille de Toral, s’écria Yvain.
_ Ca y est nous sommes arrivés a Toral, génial, renchérit Ray.
Toral était une grande ville, au centre s’imposait l’arène, et autour il y avait des tavernes, des marchands et plusieurs autres animations.
_ Vous êtes des voyageurs ? dit un homme a l’entrée de la ville qui devait surement être un garde.
_ Oui et nous sommes aussi voir l’arène des héros, confirma Yvain.
_ C’est bon  vous pouvez y aller, continua le garde.
_ Hé ce n’était pas prévu l’arène, protesta Alex.
_ Mon gamin, c’est une expérience que vous n’oublierait pas, coupa Yvain.
Il donna à tout le monde 50 pièces d'or.
Roy et Alex sortirent les premiers, suivit de Annie et Ray. Roy se dirigea vers une compétition de tir à l’arc.
_ Regarde, si on y participait j’ai toujours 19 au tir a l’arc au collège, commença Roy.
_ Ok si tu veux, mais alors moi je ne fais que regarder.
_ La partie ne coute que dix pièces d’or mon garçon, dit l’organisateur du concours.
Roy se souvint qu’Yvain lui avait donné 50 pièces d’or.
_ C’est d’accord, allons-y, demanda Roy. Roy pris un arc tendis la flèche et toucha la tète d’un pantin. Il tendit une autre flèche, puis encore deux, toutes les fois les pantins en paille était touchés.
_ Alors la mon garçon je suis ébloui tenez votre récompense : la flèche d’or. Elle perce tous même les matériaux les plus résistants malheureusement elle n’est utilisable qu’une fois.
_ Il est gentil mais nous n’avons pas d’arc, répliqua Alex.
Plus loin Annie et Ray regardais les tissus de Toral.
_ Tu pense que ca m’irait Ray? demanda Annie.
_ Bof je ne sais pas trop, dit Ray
_ Quel avis ! Rouspéta Annie.
_ Bah je suis un garçon.
 
 
***** 
 
 
_ MES CHERS AMIS L’ARENE VA COMMENCER ALLEZ VOUS PRESENTER A L’ENTREE !!!!, hurla une voix qui venait de l’entrée.Alex accourut en suivant le son de la voix.
_ Attend Alex, pff, je ne sais même pas où sont Yvain, Ray et Annie. Juste à coté Alex le cherchait :
_ROOOY ou t’est ? Tant pis, dit-il en haussant les épaules. Il entra facilement malgré la foule nombreuse. Son regard était à présent posé sur une personne, il regarde cette personne avec colère puis haine.
_ Toi espèce d’enfoiré, murmura t-il.
 Il s’enfuit rapidement.
_ Attend, cria Alex. A force de courser ce mystérieux personnage, Alex se retrouva dans grand couloir avec des statues sûrement des héros de l’arène. Il savait qu’il était là où les participants allaient quand c’était leur tour pour tuer dans l’arène. Son cerveaux lui disait de reculer ses jambes, elles, elles lui disaient de continuer. Apres deux bonnes minutes il se trouvait au beau milieu de l’arène.
_ YEEEEEEEEEEAH UN NOUVEAU PARTICIPANT, cria l’homme qui les avait amenés ici.
_ Alex, merde, hurla Roy en sautant vivement dans l’arène.
_EEEEEEEET  UN TROISIEME CONCURENT.
En effet un peu plus loin dans l’arène un jeune homme d’une seizaine d’année, avec cheveux longs raides jusqu’au cou, un arc, un carquois et une cape qu’il avait posé a terre, dessous il avait une tunique.
_  Que font les gamins ? Réalisa Yvain.
_ Roy, Alex que faites vous, leur cria Annie. Au creux de l’arène Roy avança vers le jeune homme Alex le précéda.
_ Qui est tu ? Commença Roy.
_ Je me nomme Pavel, je suis un rodeur, dit-il mystérieusement.
_ Un rodeur ??? Questionna Alex.
_  Les rodeurs sont des personnes qui vivent a l’écart du monde, maitrisent a perfection l’arc et sont on contact avec la nature, répondit Pavel.
_ Alors pourquoi et tu ici ? dis Roy. Mais Pavel ne répondit pas.
_ BIIIIIIIIIIIIEN ASSEZ BAVARDE MESSIEUR ENVOYONS LES BETES, NOUS N’ALLONS PAS ENVOYEZ DE PETITES BESTIOLES NOUS ALLONS DIRECT ENVOYER LES AAAAARAIGNEES DE TALBIN, cria le présentateur.
Trois énormes araignées sortirent d’une cage.
_ Bon c’est un pour chacun, cria Pavel qui s’était déjà jeté sur la sienne avec une extrême rapidité.
Il tira deux flèches dans les pattes avant de l’araignée, celle-ci s’écroula, Pavel eu juste le temps de lui tirer une flèche en plein dans la tête puis s’assit dessus avec insolence. Alex quant à lui invoqua deux sabres parfaitement aiguisée et se lança sur l'araignée. Il esquiva les coups avec une facilité déconcertante, lança un de ses sabres sur l’araignée et s’affala sur le sable de l’arène. Quant a Roy il invoqua une longue lance et attendit que l’araignée vienne a lui, il posa son pied a terre lourdement et cria, il chargea, attaqua, esquiva. L’araignée le poussa et il tomba à terre puis elle s’apprêtait à lui trancher son autre bras.
_ Oh non pas encore, dit Roy.
Il ferma les yeux et entendit un poids lourd. C’était l’araignée morte par une flèche. Ce devait être Pavel.
_ EEEEET VOILA ELLES SONT MORTES ET MAINTENANT EN EXCLUSIVITE LA GRANDE ARAIGNEE LA REINE DES ARAIGNEES DE  TALBIN.
Pour la sortir il fallait plusieurs hommes qui retournèrent vite a l’enceinte du bâtiment.
_ Elle est énorme, s’écria Pavel.
On a déjà fait affaire a quelque chose de plus gros et il n’y a pas si longtemps, ironisa Alex.
_ J’ai un plan. Moi et Alex on la distrait pendant que Pavel lui tirera une flèche dans la tête.
_ T’es dingue sa peau fait plus fait plus de 15 cm d’épaisseur.
_  Tiens prends c’est une flèche d’or utilise la, dit Roy.
_ GO, hurla Alex.
Alex et Roy s’élancèrent et attaquèrent la reine araignée. Pendant ce temps Pavel monta sur le dos de l’araignée chargea la flèche d’or aux maximum et tira.
_ IIIIIIIIINCROYABLE ELLE EST MORTE SE SONT LES NOUVEAUX CHAMPIONS DE L'ARENE. A MOINS QUE QUELQU'UN LES DEFIE MAINTENANT ET GAGNE.
Les portes s’ouvrirent après ces paroles c’était un homme dans une armure noire il puait une odeur putride il avait un casque à pics. Le Présentateur se tut la foule hurla.
_ C’est un Berserkers, leur annonça Pavel.
_ Je vais le terrasser, cria Alex.
_ Attend Alex ce n’est pas de ton niveau, hurla Pavel.
Le Berserkers claqua des doigts et une énorme masse apparut. Alex se la prit en plein fouet. Le Berserkers allez déjà lui donnait le coup fatal mais une main l’arrêta. C’était un Ermite.
_ Hé vieux tu ne va pas tuer un ermite en herbe quand même, dit-il.
Il était grand avait à peu prés 30 ans.
_ Je vais me gêner !
_ Passe moi sur le corps !
Qui est tu ?
_ Je suis le colonel Isaac de l’armée des Ermites.
_ Ok tu es fort je vais me faire un plaisir de te tuer. Ils se combattirent pendant quelques minutes jusqu'à ce le Berserkers tombe massacré.
_ Ca va Alex? dit le colonel Isaac.
_ Oui ça va, dit ce dernier.
 
 
***** 
 
 
Personne n’accepta le prix. Mais la renommée de champion de l’arène ne pouvait être refusée._ Alex, Roy, cria Annie qui les avait rejoints.
Ils étaient dehors a la sortie de la ville. Apres les présentations le colonel Isaac. Ils demandèrent a Yvain de les amener vers le temple Fushin et Pavel décida de les accompagner.
_ Colonel expliquez a moi et a Roy qu’est ce que l’armée des Ermites, dit Alex.
_ Eh bien… elle est composée de plusieurs grades de la simple recrue au puissant Généralissime. Enfin vous en saurait plus au temple Fushin.
_ Terminus tout le monde descend, cita Yvain, préparez les tentes.
La nuit tomba plus vite qu'ils ne le pensaient. Annie se leva pour vérifier si Ray ne s’entrainait plus en cachette elle tomba sur Pavel elle s’asseyait a coté de lui.
_ Ca va ?, questionna-t-elle.
_ Ouais, dit-il. Cette forêt me rappelle des souvenirs.
_ De beaux?, demanda Annie.
_ Des mauvais terriblement mauvais, dit Pavel avec dégout.
_ Raconte.
_ D’accord mais je te préviens, tu ne dormiras pas.
 
Il y a cinq ans a coté de Xejin s’élevait Kalay. C’était un petit village où je vivais avec mon grand frère et ma famille. Mon clan avait beaucoup de dettes envers Nova. Un jour un messager parti pour Nova pour leur avertir que bientôt la dette allez être enlevée. Mais jamais il ne revenu. Alors Kalay accusa Nova.
Les temps étaient devenus durs a Kalay nous étions obligés de nous tourner vers la religion. Kalay est devenu comme Talbin une ville religieuse tournée vers Meridia et le dos à Ramyos car notre religion l’obligeait. Mon frère lui se tourna malheureusement vers Ramyos et devint un rodeur. Le village et mes parents chassa sans aucun scrupule mon frère. Il se réfugia alors dans la forêt. Quant à moi malgré l’interdiction de mes parents je venais le voir et lui apportai à manger puis lui parlai. Deux mois s’écoulèrent mais je venais seulement de m’habituer à ce nouveau mode de vie. Un matin j'ai retrouvé le corps de mon frère brulé, éventré et décapité. Kalay accusa encore Nova qui cette fois menaça gravement Kalay. La nuit d’après le village fut brûler et tous les habitants subirent le même sort que mon frère. Quant a moi j’ai été épargné car je me lamentait dans la forêt. Le lendemain je pris les armes de mon frère et je m’émancipai de ce village. Je maudis Meridia. Je m’enfuis et dans une forêt et je le vis. C’était mon frère aux coté de Ramyos il me prit dans ses bras et soudain je senti une puissance m’envahir et m’enhardir. Je posai le pied à terre plein de conviction et de détermination et je dis à Ramyos:
‘Je me nomme Pavel, le rodeur aux trois flèches, envoyé de Ramyos’.
_ Voila tu sais tout, dit Pavel.
_ C’est Nova qui détruit Kalay?
_ Je ne sais pas. Ils étaient trois c’est tout ce que je sais.
_ Mais pourquoi nous suis-tu ?
_ C’est très simple Alex ressemble énormément à mon frère c’est tout.
_ D’accord bonne nuit, dit Annie
_ Bonne nuit.
 
 
***** 
 
 
_ DEEEEEEEEBOUT, crièrent Yvain et Annie à Roy et Alex._ Ouais ouais, ce n’est pas comme ci on avait vaincu une araignée géante hier, râla Alex.
Un oiseau se posa sur l’épaule du colonel Isaac et lui délivra un message:
        
 
 
 
 

Colonel Isaac 
 
 
Dans peu de temps, un marchand arrivera à Toral. C'est moi qui l'ai envoyé. Il transportera avec lui trois jeunes gens. Les deux frères sont destinés à devenir d'importants Ermites. J'aimerais que tu les prennes sous ton aile. Tu en profiteras pour leur faire passer ton test annuel. 
Faris Edge  

 

_ Ha ha ha, ria Isaac.
_  Pourquoi riez vous colonel ? demanda Ray.
_ C'est un message du plus grand moine de Xejin, qui est arrivé un peu en retard, et qui me rappelle mon test annuel.
_ Un test ? Questionna Pavel.
_ Ouais c’est pour ne pas être renvoyé ou être congédié, dit Isaac. J’avais un ami qui l'a raté il est aussi dur que l’examen d’entrée. Pour passer le test il y a trois possibilité de une: un combat singulier, de deux : un combat avec plusieurs ennemis mais en équipe, un peu comme l’arène et de trois: une mission aléatoire, cita Isaac.
_ Il y en a une plus simple que d’autres ?, demanda Roy.
_ Non ces trois catégories sont toutes extrêmement difficile. Bien sûr, cela dépend du niveau de l'Ermite.
_ Il y a une taverne ici pouvons-nous nous arrêtez ? proposa Yvain.
_ Bonne idée, suggéra Yvain. Ils entrèrent alors dans la taverne et s’assirent. Peu après ils payèrent une chambre pour une nuit.
Le lendemain Roy se leva en même temps qu’Isaac et après Alex.
_ Où allez-vous colonel ? demanda Alex.
_ Je vais m’entrainer. Vous venez? proposa Isaac.
_ Un entrainement avec un Ermite je ne raterais ça pour rien au monde, déclara Roy.
Ils traversèrent  un petit bois paisible.
_ Alors vos invocations, demanda Isaac.
Alex invoqua le même sabre que dans l’arène. Quant à Roy il invoqua une lance différente que dans l’arène.
_  Bien a moi, cria Isaac. Il posa lourdement sa main sur le sol et sous la terre se tenait une énorme épée elle faisait à peu près 10 cm d’épaisseur 1m20 de longueur et 50 cm de largeur. Il était obligé de la porter a deux mains car elle faisait une soixantaine de kilogrammes. Alex l’attaqua et Roy se glissa furtivement derrière lui. Alex se prit un coup de pied. Isaac lança son épée et invoqua rapidement plusieurs  couteaux et les lança sur Roy.
_ Utilisez vos invocations avec ruse !
Alex se précipita vers Isaac. Il mit ses deux mains sur les cotés de l’épée en utilisant sa matière pour en faire un sabre.
_ In…incroyable  tant de progrès en si peut de temps. Se pourrait-il que les frère Cloud…  On arrête là les gars.
_ Bien colonel !
 
 
***** 
 
 
_ Hé Pavel t’était où ? demanda Ray._ Chasser du gibier.
_ Ah cool on a à manger pour midi, dit Yvain.
_ Je vais chercher du bois et faire un feu, suggéra Annie.
_ Je viens avec toi Annie, proposa Roy.
_ Roy, toi et Alex vous m’inquiétez.
_ Comment ca ?
_ Eh bien, d’abord ton bras puis l’arène c’est de trop.
_ Tu sais Annie Alex et moi on veut te dire quelque chose.
_ Quoi donc ?
_ Alors ce feu ca vient? demanda Isaac.
_ Laissez-les roucouler dans les bois c’est si romantique, plaisanta Pavel.
_ Pour un rodeur ! S’empressa de dire Roy qui sortait à grands pas de la forêt.
_ Oui profitez des bois car après Fushin il y en a plus, renchérit Isaac
_ Changeons de sujet, Ray ou habitait tu avant ? répliqua Alex.
_ A Talbin la ville religieuse c’est un endroit ou il y a beaucoup de neige et beaucoup d’autel consacrait aux dieux de Madra mais aussi a Piers.
_ Aaaah Piers le dieu des Ermites, rêva Isaac.
_ À quoi ressemblait-il ? demanda Alex.
_ On dit qu’il avait les cheveux longs et blancs et qu’il portait une tunique d’un bleu profond, cita Isaac.
_ Ses yeux bleu clair son teint frais un regard naïf et inoffensif, dit Pavel qui continua la citation.
_ Mais en faites sous son coté gentil se cache un…, continua Ray.
_ Un envoyé de dieu pour vaincre le mal et apporter la paix en Madra, dirent Pavel, Isaac et Ray en même temps.
_ Allez les gosses on repart c’est que j’ai vite envie de retourner chez moi a Xejin, dit Yvain.
_ Oui nous aussi commençons à être impatients, renchérit Isaac.
_ Ah oui, aussi il vous faudra me dire exactement ce que vous vous voulez faire là-bas, continua Isaac.
_ D’abord moi et Roy on voudra faire un entrainement intensif de deux mois et après passer le concours d’Ermites, commença Alex.
_ C'est faisable mais le concours est dans quatre jours. Et toi Pavel?
_ Aucune idée. Je les accompagne juste.
_  Je te propose un entrainement comme celui d’Alex et de Roy mais pendant les cours d’invocation je te ferai un cours de tir a l’arc d'accord?
_ Je ne le mérite pas.
_ Mais si ne t’inquiète pas.
_ Annie, alors ?
_ Qu’est ce que vous me proposez ?
_ Eh bien je te propose une filière médicine ça sert à fabriquer des potions en utilisant des plantes.
_  Et pour toi Ray je te propose le même entrainement que les garçons en moins dur avec des cours d’invocation mais à la fin tu ne pourras pas passer ton test.
_ Ok, firent Ray et Annie à l’unisson.
_ Et vous colonel ? demanda Pavel.
_ Je pense m’attaquer aux hordes de loups qui dominent les terres a coté du temple, répondit Isaac.
_ Quoi ! Mais c’est du délire. Il y en a au moins 200, cria Yvain.
_ Un jeu d’enfant, mais je ne ferais pas que ca, après mon test réussi j’observerais de près vos progrès a Fushin.
_ Pourquoi ? demanda Roy.
_ Car vous promettez.
 

 
 
***** 
 
 
_ Le voila le temple Fushin enfin, s’écria Ray._ C’est vrai, confirma Isaac.
_ Bon je vous laisse au pied de la montagne portez vous bien, dit Yvain.
_ Au revoir et merci pour tout Yvain, dit Roy.
_ Bon maintenant qu’il est parti Pavel, Alex et Roy écoutez moi bien voici l’épreuve d’entrée pour Fushin. Il sortit quatre bandes de tissu blanc de sa poche.
_ Accrochez vous le bras que vous voulez, pour moi ses sera le droit, expliqua Isaac.
_ Vous voulez qu’on aille grimper cette montagne avec un bras !!! cria Alex.
_ C’est ça. Quant à Annie et Ray je leur laisse les deux bras.
_ Bon allons-y, hurla Roy plein de conviction et de courage.
Ils commencèrent à grimper et ils furent bientôt a cinquante mètre du sol. Si quelqu’un tombait c’était la mort assurée. Alex fermait le pas, quand il glissa sur une pierre cassée et tomba.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Chapitre 5 
Le Temple Fushin 
 
 
Alex était suspendu dans le vide son bras non attaché sur une pierre qui allait elle aussi se casser._ Le mont Kage le mont des rois tu parles, dit-il. Plutôt le mont des kamikazes.
Annie se retourna et cria quand elle vit Alex dans cette mauvaise posture. Roy, Isaac, Ray et Pavel furent alertés par ce cri. La pierre où Alex était accroché lâcha et il tomba dans le vide. Dans un reflexe foudroyant, il parvint à poser sa main sur la pierre et à invoquer une corde. La corde se déroula et il put l'attraper, arrêtant sa chute. Il regarda ses compagnons et remarqua qu'il était tout de même descendu d'au moins 10 mètres. Une fois qu'il fut revenu à son point de départ, Isaac le félicita:
_ Joli reflexe!
_ Oh Alex, j'ai eu si peur!, se lamenta Annie.
_ Ce n’est pas tout mais il faut continuer, répliqua Pavel.
Cette fois, ce fut Roy qui ferma la marche. Au bout de 500 mètres d'altitude, quand tout le monde fut bien fatigué, Isaac demanda de faire une pause.
_ Nous avons parcouru a peu près la moitié. Nous ferons le reste demain.
_ Où allons nous dormir?, questionna Ray.
_ A la belle étoile, mon vieux, répondit Alex.
 
 
***** 
 
 
Le lendemain matin, Isaac réveilla tout le monde avec un seau d'eau glacée._ Où l'as tu trouvé ?, demanda Pavel.
_ Tu oublies peut-être que je suis un Ermite.
_ Debout tout le monde! s'écria Alex une fois réveillé.
_ Encore un peu, marmonna Roy.
_ Tatata, répliqua Isaac, on a encore 500 mètres à parcourir.
Ils cheminèrent une heure. Roy remarqua une fissure assez large pour y laisser passer un homme. Il le fit remarquer aux autres :
_ Regardez là. Il y a une grosse fissure.
_ Qu'est ce que ca peut te faire?, répondit Alex.
_ On dirai quelle est aménagée.
_ Aménagée?
_ Oui, il y a des escaliers qui sont taillés dans la pierre.
_ Bon les deux là, vous venez? leur lança Isaac assez sèchement.
_ On arrive !
Quand ils arrivèrent sur un plateau, au bout de 500 mètres, ils purent admirer la vue.
_ Regardez, remarqua Annie, on peut voir Toral d'ici.
_ Avec des jumelles, on pourrait voir les combattants dans l'arène, dit Alex.
_ C'est quoi des jumelles?, questionna Ray.
_ Ca vient de notre dimension, répondit Roy.
_ Quoi? s'écrièrent Ray et Pavel d'une même voix.
Isaac n'avait pas entendu. Il dit aux autres :
_ Maintenant que vous avez passé le test d'entrée, je vous invite à vous retourner et à entrer dans le temple Fushin.
_ C'est gigantesque! s'exclama Pavel.
_ Et encore, vous n'avez vu que la partie visible de l'iceberg.
Le temple ressemblait plus à une forteresse qu'a un temple. Il était sculpté dans le flanc de la montagne.
_ En fait on peut le voir à partir de Toral mais seulement si l'on a de très bon yeux et qu'on sait où il est, expliqua Isaac.
Il les invita à entrer. L'intérieur du temple était encore plus impressionnant. Le couloir d'entrée était bordé de statues des quatre Dieux et de l'envoyé des Dieux, Piers. Une multitude de couloirs partaient de ce couloir principal.
_ Ici, il y a le couloir menant à la partie religieuse du temple, expliqua Isaac. Là, il y a les salles d'entrainement. Ce couloir mène à la bibliothèque et celui-ci au réfectoire.
_ Vous ne pouvez pas faire apparaitre de la nourriture?, questionna Pavel en rigolant.
_ La nourriture est l'une des seules exceptions des invocations ermitiques, répondit Ray à la plus grande surprise de tous. J’étais obligé de voler pour pouvoir me nourrir.
_ On ne dit pas "ermitique", on dit "ermite" tout simplement, corrigea Isaac.
_ Où sont les dortoirs?, demanda Annie. Je suis fatiguée d'avoir grimper toute cette montagne.
_ Ici, répondit Isaac. Mais il faudra d'abord vous inscrire en temps qu'Ermites ou du moins, apprentis Ermites.
_ Tiens? fit une voix grave. Isaac tu as ramené de nouvelles recrues? Elles ont réussi le test d'entrée? Elles ont plutôt l'air chétives surtout le petit.
Un homme s'avança. Il avait les cheveux bruns et longs. On lui donnait une vingtaine d'années.
_ Peut-être, mais il a des dons. Montre lui Ray.
Ray invoqua son couteau sans manche. L'homme lui dit:
_ Pas mal pour un gamin. Regarde ce que je sais faire.
Il posa la main sur une statue de Piers et la retira. Une épée tomba. Elle avait un long manche et elle étincelait comme si elle avait été astiquée des millions de fois.
_ C'est Excalibur, expliqua-t-il, fièrement. C'est une des épées les plus puissantes. Mais ce n'est rien comparé aux invocations du Généralissime. Au fait, je ne me suis pas présenté : général de brigade Link.
_ Link, tu ne pourrais pas les inscrire? demanda Isaac.
_ C'est d'accord. Sous quel nom?
_ Alex et Roy Cloud avec Ray en tant qu'Ermites, Annie en tant qu'infirmière et Pavel en tant qu'archer.
_ Archer? répéta Link. Ca tombe bien, nous manquons d'archers. Je vous conseillerais d'aller vous coucher. L'épreuve d'entrée est assez fatigante.
Il fit semblant de bailler.
_ Tout de suite! répondit Ray.
 
 
***** 
 
 
Le lendemain, Alex, Roy et Ray, après avoir déjeuné allèrent voir Isaac pour leur entrainement. Pavel se dirigea vers le stand de tir et Annie vers l'infirmerie. La salle d'entraînement ressemblait plus à un jardin qu'à une salle. Elle était aménagée de façon à ce qu'on se croit dehors. Il y avait de l'herbe qui semblait fraichement coupée et des arbres qui n'auraient pas pu survivre à une telle altitude comme des arbres exotiques ou des arbres à feuilles caduques.
_ Bon, commençons, dit Isaac aux garçons. Alex et Roy, vous allez vous battre pendant que j'explique à Ray comment faire pour invoquer une arme plus puissante. Je vous rejoindrai ensuite.
Il alla vers Ray. Alex invoqua un sabre et Roy une lance. Ils commencèrent à se battre. Tous deux attaquaient, esquivaient, feintaient, attendant une erreur de l'autre. Pendant ce temps, Isaac expliquai à Ray comment invoquer de plus puissantes armes.
_ Invoque ton couteau.
Ray claqua des mains et le couteau apparut à côté de lui, dans les airs.
_ Je vois. Quand tu claques des mains, ton invocation sera moins puissante. Essaie plutôt de mettre ta main au sol. Regarde la différence entre les deux.
Il invoqua une lance en mettant sa main au sol. Il en invoqua une autre en claquant des mains. La deuxième était abimée alors que la première était en bon état.
_ Vas-y essaie.
Ray s'exécuta. Mais son couteau avait toujours la même forme.
Isaac lui fit remarquer :
_ Pense bien à un couteau avec son manche sinon tu n'y arrivera jamais.
Ray réessaya et cette fois, son couteau avait un bout de manche.
_ C'est mieux que rien, lui dit Isaac. Continue à t'entraîner.
Il alla vers Alex et Roy. Aucun des deux n'avais encore réussi à toucher l'autre. Il leur ordonna d'arrêter.
_ Vous vous battez comme des lions et pourtant vous êtes à force égale. C'est surprenant. Essayez d'unir vos forces pour me battre.
C'est ce qu'ils firent. Isaac invoqua son épée sur dimensionnelle et ils commencèrent. Isaac arrêtait toutes les attaques des deux frères d'un simple coup de son épée. Ils continuèrent comme ceci jusqu'à ce que Ray vienne s'interposer. Il avait dans la main un couteau au manche complet.
_ J'ai réussi Isaac! s'écria t-il.
_ C'est bien, lui répondit Isaac. Essaie d'invoquer une épée maintenant.
Ils retournèrent au combat.
Pendant ce temps, Pavel s'entraînait à l'arc. Il avait essayé toutes les flèches existantes dont certaines l'avaient étonnée. Ils y en avaient à tête siffleuses pour semer l'effroi chez l'ennemi, à tête de serpent pour infliger des blessures inguérissables, à boule pour assommer sans tuer, en croissant de lune pour couper les cordes et même quelques flèches d'or soigneusement rangées dans une armoire. Il se demandait combien y avait-il d'Ermites archers. Il avait remarqué en arrivant que toutes les cibles étaient neuves sauf une. Elle était marquée de trous un peu partout mais surtout dans le cercle central. Il comprit qu'il y avait seulement deux archers dans la temple : lui et un autre. Il s'ennuyait ferme. Isaac avait promis de lui donner un entraînement d'archer mais il était dans la salle d'entraînement avec les autres. Il avait décidé d'aller le chercher quand un adolescent de son âge fit irruption dans la pièce. Il avait des cheveux blancs, ce qui est assez anormal pour son âge, coiffés en pics. Il portait une tunique également blanche à rayures bleues. Quand Pavel le vit, il pensa que c'était un haut gradé dans l'académie des Ermites, mais quand il le vit décocher une flèche en plein cœur de la cible, il comprit que c'était cet autre archer. Il lui adressa la parole :
_ Euh... Bonjour, je suis le nouvel archer.
_ J'avais remarqué.
_ Moi c'est Pavel.
_ Yodem. Enchanté. Ca fait longtemps que je n'ai pas parlé à quelqu'un d'autre qu'un Ermite.
_ Ca fait combien de temps que tu es archer au sein des Ermites?
_ Ce doit faire sept ans maintenant. Pourquoi est tu ici toi?
_ J'ai suivi mon ami Alex parce qu'il ressemble beaucoup à mon frère disparu.
_ Moi aussi c'est à cause un problème familial.
_ Ah bon?
_ Lorsque j'avais dix ans, mon père, qui était un Ermite, m'a amené à l'académie des Ermites pour que je devienne moi aussi un Ermite. A sa grande déception, je n'ai même pas réussi à invoquer un petit couteau. Seulement voilà, mon père est mort en combat singulier avec un Berserkers. J'ai fait le serment de le venger. Je me suis donc engagé comme archer car je n’avais aucun pouvoir. Je me suis lancé dans plusieurs batailles pour retrouver celui qui a tué mon père, en vain. Tout ce que je sais, c'est qu'il est mort aux environs d'Hokar, la ville flottant sur le désert. Après, j'ai découvert que j’étais beaucoup plus qu'un archer.
_ Quoi?
_ Je n'ai pas le droit de t'en dire plus. Tu découvriras par toi même.
Sur ce, il repartit, laissant Pavel à ses réflexions.
 
 
***** 
 
 
Le lendemain, Isaac annonça :_ Demain, c'est le test annuel. Qu'est ce que vous voudriez faire parmi les trois options? Annie et Ray en seront dispensés.
_ Nous voulons un combat singulier, s'écrièrent Alex et Roy.
_ Très bien, ce sera contre moi, répondit Isaac.
_ J'aimerais une épreuve assez difficile, lança Pavel.
_ OK. Tu m'aideras à éliminer les loups autour du temple. Bon allez vous entraîner pour demain. Je ne serais pas là car j'ai beaucoup de travail, termina Isaac.
Pavel avait hâte de retrouver ce mystérieux Yodem. Il avait quelques questions a lui poser. Mais quand il arriva au stand de tir, il n'était pas là. Il décida de l'attendre en s'entraînant en mouvement.
Pendant ce temps, Alex et Roy s'entraînaient également. Toujours avec leurs sabre et lance, ils se battaient comme des lions. Chaque coup que donnait l'un était bloqué ou esquivé par l'autre. Annie assistait à l'entraînement. Elle était impressionnée par les progrès qu'ils avaient faits en si peu de temps. Elle était tout de même inquiète pour Roy car elle savait, par ses cours à l'infirmerie, que sa blessure pouvait se rouvrir à tout moment. Alex, d'un coup sec, réussi à couper la lance de son adversaire qui se dématérialisa. Ensuite, il le fit tomber d'un croc-en-jambe et abattit son arme à quelques millimètres de son crâne. Roy annonça :
_ Bon j'ai perdu. On recommence?
_ Non. On devrait plutôt mettre au point une technique pour réussir notre test.
_ D'accord. Qu'est ce que tu proposes ?
Alex lui exposa son idée et ils essayèrent à la mettre au point. Ray, de son côté, s'entraînait avec son couteau contre un arbre. Il se faisait suer et s'était déjà blessé plusieurs fois. Il s'acharnait tellement sur cet arbre que les bruits de l'entraînement d'Alex et de Roy n'arrivaient pas à couvrir ceux du sien et qu'il avait déjà fait une entaille assez grosse dans l'arbre. Au bout d'un moment, son couteau fini par se casser et se dématérialisa. Ray recula, invoqua de nouveau son couteau et le lança. Il s'enfonça profondément en plein centre de l'arbre. Il eut un mal fou à la retirer mais il y arriva. Il voulut recommencer cet exercice, mais Annie intervint :
_ Arrête Ray tu va finir par te faire vraiment mal.
_ D'accord, sanglota-t-il.
Il reprit son couteau et s'assit pour regarder Alex et Roy.
Pavel errait dans le temple à la recherche de Yodem. Comme il ne venait pas dans la salle, il avait décidé de partir à sa recherche. Il examina une statue de Ramyos torse nu. Il découvrit un dessin sur son épaule droite qui n'était pas gravé. Il représentait un arbre inscrit dans un cercle. Il était sur qu'il avait déjà vu ce signe quelque part. Sur une statue d'Albatros, il y avait également un dessin qui représentait une flamme dans un cercle de même dimensions que le précédent. Pour Meridia, c'était une vague et pour Terichor, un bloc de roche. Sceptique, il ne vit pas Yodem qui allait dans un couloir. Quand il le vit, il le suivit le plus discrètement possible car il s'était engagé dans le couloir qui menait aux bureaux des aux gradés. Il le vit frapper à la porte d'Isaac qui lui ouvrit presque aussitôt.
_ Je t’attendais, lui dit-il. Alors, as-tu réussi à maitriser ton pouvoir ?
Pavel attendit qu'il referme la porte et s'approcha pour écouter, mais il n'entendait rien. De plus, il y avait des bruits de pas dans le couloir. Il dut fuir de peur d'être découvert.
 

***** 
 
 

Le lendemain, tout le temple se préparait pour le test annuel. Alex et Roy retrouvèrent Isaac dans la salle d'entraînement pour leur combat, tandis qu’Annie et Ray restaient dans le dortoir. Pavel également car il devait attendre que Isaac finisse avec  les frères Cloud pour éliminer les loups. Il en profita pour faire part de ses découvertes aux autres. Ray resta bouche-bée et Annie se mit à réfléchir.
_ Le pire, c'est que je suis sûr d'avoir déjà vu ce signe sur l'épaule de Ramyos. Mais où?
_ Comment pourrait-on savoir? demanda Annie.
_ Ca reviens peut-être au temps de Kalay... suggéra Pavel.
Puis il se souvint :
_ Ca y est, je me rappelle j'ai cette marque sur le dos depuis ma naissance. Il y sûrement un lien entre moi et Ramyos.
Ils se mirent tous les trois à réfléchir.
_ Au fait, remarqua Pavel, l'autre archer qui est avec moi, tu sais? Yodem... Et bien il suit des cours particulier avec Isaac. Il lui a demandé s’il avait réussi à maîtriser son pouvoir. Je me demande bien ce que c'est...
_ Je ne sais pas vraiment, répondit Annie. Je ne suis pas experte en superpouvoir...
_ Peut-être qu'il a finalement réussi à invoquer quelque chose? suggéra Ray.
_ Oui, c'est possible...
Pendant de temps, Alex et Roy avaient retrouvé Isaac à la salle d'entraînement. Ils avaient chacun invoqué leur arme respective. Sabre pur Alex, lance pour Roy et le Broyeur (c'est comme ça qu'il l'appelait) pour Isaac. Ils commencèrent le combat. Tout de suite, les frères Cloud attaquèrent de tous côtés, ne laissant aucun temps de répits à leur adversaire qui ne pouvait que défendre devant tant d'agressivité. Mais Alex et Roy faisaient exprès de viser les points les plus forts de leur adversaire. Leur technique n'était pas là. Soudain ils arrêtèrent comme ils avaient commencé, mais Isaac s'était fatigué à force de se défendre. Roy et Alex en profitèrent pour attaquer ses points faibles cette fois, mais il réussit à contrer.
_ Plan B! s'écria Roy.
Alex et Roy se mirent de chaque côté d'Isaac. Ils attaquèrent en même tant. Isaac se mit de côté et les deux frères se percutèrent de plein fouet. Ils répétèrent ce manège, mais Isaac les contra à chaque fois. Une nouvelle fois, ils attaquèrent, mais Roy resta en retrait. Isaac contra Alex mais ne put se défendre devant Roy. Son arme fut projetée au loin et il dut invoquer un petit poignard. Mais il ne faisait plus le poids contre les frères Cloud. Roy laissa tomber sa lance qui se dématérialisa. Il invoqua une corde qu'il utilisa pour le ligoter et Alex enfonça son sabre à quelques millimètres de sa tête, comme il l'avait fait la veille contre son frère. Isaac dut se rendre.
_ Eh bien... Vous vous êtes grandement améliorés. C'est la troisième fois depuis que je suis colonel que je me fais battre.
_ C'était contre qui les autres fois?
_ La première c'était contre un Berserkers. La deuxième, c'était à Dor. Je dois vous laisser, j'ai deux ou trois centaines de loups sur le feu.
Il rejoignit Pavel.
Derrière le temple, il y avait une immense forêt. C'était là que Pavel et Isaac se rendaient. Elle était bondée de loups. A peine étaient-ils rentrés que des loups vinrent devant eux. Isaac en élimina quelques uns avec un sabre et Pavel tira deux volées de trois flèches en même temps. Les loups continuaient d'arriver. En quelques minutes, des tas et des tas de loups s'entassaient, morts. Isaac et Pavel s'enfoncèrent un peu plus dans la forêt. Petit à petit, les loups se firent plus rares. Soit ils avaient peur, soit Pavel et Yodem les tuaient trop vite. Pavel avait une flèche d'or dans son carquois. Il s'était dit qu'il l'utiliserait seulement en cas d'extrême urgence. Cette occasion se présenta lorsqu’Isaac était trop occupé avec les loups. Une dizaine d'eux se dirigèrent vers Pavel qui se retrouva vite encerclé. Puis, d'autres arrivèrent. Ils étaient en file indienne. Pavel se demanda si c'était une tactique des loups ou si c'était un pur hasard. En tout cas, il sortit la flèche d'or de son carquois, banda son arc et tira. Deux secondes plus tard, la file indienne était devenue une ligne de cadavres de loups. Isaac le rejoignit :
_ Et bien, ils étaient durs à cuir. J'ai dû sortit mon Broyeur pour les éliminer. En tout cas, on a assez de casse-croûte pour les 100 ans à venir.
_ N'exagérez pas quand même.
_ Bien. Tu as parfaitement réussi ton test. Tu a choisi le bon moment pour utiliser ta flèche d'or. D'ailleurs, tu recevras une récompense.
_ Qu'est ce que c'est?
_ Tu verras.
 

***** 
 
Une semaine plus tard, Isaac arriva au dortoir, où se trouvaient Alex, Roy, Ray, Annie, Pavel et Yodem, accompagné d'un autre Ermite. Ce dernier tenait dans ses mains une flèche d'or et un parchemin fermé par un sceau. Isaac prit la parole :
_ Hum, Hum. En tant que colonel de l'organisation des Ermites, j'ai l'honneur et l'immense plaisir de vous remettre les récompenses de vos tests réussis avec succès. Pavel, en raison de tes talents d'archer, tu as le droit à la plus belle flèche d'or de l'Ermite-armurier ici présent, du nom d'Olrik.
_ Ce n'est pas une flèche d'or ordinaire. Elle peut servir autant de fois que vous voulez, précisa Olrik.
_ Waouh, super! s'exclama Pavel.
_ Ce parchemin est la récompense au test des frères Cloud, Alex et Roy. C'est un ordre de mission du général de brigade Link.
_ Un ordre de mission? Déjà! s'exclama Alex.
_ Et en plus, ce n'est pas une mission de pacotille. Cela concerne toute l'académie.
_ On nous prend vraiment trop au sérieux. On n'est pas si fort que ça!
_ C'est une mission. Vous pouvez l'accepter ou la refuser. A vous de choisir.
_ On va la lire et on décidera après.
Isaac tendit l'ordre de mission et Roy s'en empara. Il retira le cachet de cire et lut à voix haute. La mission disait :
 

Chers Alex et Roy Cloud, 
Je, soussigné Link, général de brigade de l'académie des Ermites, vous délivre cet ordre de mission. Celle-ci consistera à enquêter sur une infiltration de Berserkers dans le temple Fushin. Je vous ordonne de trouver le ou les imposteurs qui se cachent au sein de l'académie et de les mettre hors d'état de nuire. 
Cordialement, Link, général de brigade de l'académie des Ermites. 
 
A la fin de la lecture, Olrik eut un sursaut, mais les autres ne le remarquèrent pas.
_ Eh ben dis donc, lança Alex. C'est une mission vachement importante!
_ On ne peut pas se permettre de l'ignorer, remarqua Yodem.
_ Oui, approuva Roy. Je pense que quelqu'un de plus fort que nous devrait s'en occuper.
_ Puisque vous m'avez battu, je pense que vous serez à la hauteur.
_ Qu'est ce qu'on fait? Questionna Roy. On accepte?
_ Allez, on se lance.
_ Alors, allez-y tout de suite, leur recommanda Isaac. Je ne sais pas si vous l'avez déjà remarqué, mais le temple Fushin s'étend beaucoup plus loin dans le Mont Kage. C'est là que se trouve la plus grande bibliothèque de tout Madra où il y a des livres uniques au monde. C'est également là que l'espion Berserkers a été aperçu. Si vous allez tout au bout du couloir principal, vous déboucherez sur un escalier. Il mène directement sur la bibliothèque.
_ Je crois que j'ai une meilleure idée, remarqua Roy.
_ Ah bon?
_ Mais je dirais rien. Il est peut-être en train de nous épier.
Isaac éclata de rire :
_ Nous espionner? Ici? Il y a tellement de gens qui passent dans le couloir que personne ne le pourrait sans se faire remarquer.
_ Je ne vous dirais rien quand même.
_ Bon, d'accord...
 

***** 
 
L'idée de Roy consistait à ceci : lorsqu'Alex et lui avaient découvert la fissure aménagée ils n'en avaient pas prêté une grande attention. Mais depuis qu'il avait appris que le temple s'enfonçait beaucoup plus dans la montagne, Roy avait tout de suite fait le lien. Il pensait que l'espion ne connaissait pas ce passage en supposant qu'il mène également à la bibliothèque. C'est pour cette raison que les frères Cloud était pendus dans le vide, à la recherche de cette fameuse faille, en pleine nuit. Lorsqu'ils l'eurent trouvé, ils s'y engouffrèrent et allumèrent une lampe qu'ils avaient emmenée. Le couloir qu'ils découvrirent était long et sinueux. Ils s'y engagèrent. A la faible lumière de la lampe, les frères Cloud durent avancer en tâtonnant les murs pour ne pas trébucher. Au bout de plusieurs longues heures de marche, le corridor taillé à même la pierre déboucha une vaste salle. En face d'eux, il y avait un escalier. Des étagères également taillées dans le roc étaient couvertes de livres. Si les calculs de Roy étaient exacts, l'espion ne devrait pas tarder à se montrer. Il éteignit sa lampe et Alex et lui se cachèrent dans le coin le plus sombre de la pièce. Quelques minutes plus tard, une lumière apparut au sommet de l'escalier. C'était un homme, mais la lumière tremblotante de la lampe les empêchèrent de l'identifier; et ils ne purent remarquer qu'il était suivi par des ombres. L'inconnu s'approcha d'une étagère à l'autre bout de la pièce, pris un livre et il commença à lire.
_ Tiens toi près, murmura Roy à Alex.
Mais l'homme eut dû les entendre car il suspendit sa lecture d'un geste vif et se précipita pour éteindre sa lampe. Dans la pénombre, l'inconnu se dirigea vers l'escalier, attendit quelques minutes et, en pensant que c'était son imagination qui lui jouait un tour, reprit sa lecture. C'est à ce moment que Roy éternua. Le bruit fit sursauter l'inconnu qui s'enveloppa dans une sorte de cape noire, lampe comprise. Mais à quoi bon? Il était découvert. Alex invoqua son épée et Roy sa lance en s'écriant :
_ Sortez de là! Vous êtes cerné!
Alex alluma sa lampe. L'inconnu n'avait toujours pas bougé. Les frères Cloud s'approchèrent. La lumière éclairait maintenant la forme voluptueuse qu'était l'espion sous sa cape. Soudain, Alex sursauta : ce n'était pas une cape, c'était quelque chose de semblable au monstre de leur lycée, en beaucoup plus petit. Une tête émergea de "l'homme-monstre" et cette fois, les frères Cloud reconnurent l'imposteur, c'était l'armurier qui avait offert la flèche d'or à Pavel, Olrik. Devant la stupeur d'Alex et Roy, ce dernier émergea complètement de sa boule d'ombre, et annonça :
_ En effet, je suis bien Olrik. Mais je suis également l'espion au service des Berserkers. Cependant, vous en savez trop sur moi. Je vais vous éliminer, vous pourriez dévoiler quelques petits secrets.
Il émit un bruit bizarre et les ombres qui l'accompagnaient se révélèrent à la faible lumière de la lampe. Elles bondirent sur Alex et Roy qui les transpercèrent net. Mais d'autres ombres émergèrent du "monstre-miniature". Bientôt, elles furent si nombreuses que les frères Cloud ne purent les éliminer toutes. Les ombres survivantes collèrent à Alex et Roy et les paralysèrent. Olrik, qui n'avait pas bougé jusqu'à présent, s'approcha d'eux.
_ Et bien! Je pensais que les frères Cloud seraient plus puissants que cela! Vous vous êtes fait maîtriser par mes Kamikazes de première classe!
_ Vos Kamikazes de première classe?
_ Ce sont des sortes de fantômes qui feraient n'importe quoi pour moi. Il y a trois classes. Ceux de la première classe paralysent mes ennemis, ceux de la seconde classe me font une doublure de leurs armes et ceux de la troisième classe me procurent un bouclier très résistant. C'est quand même moi qui ai l'honneur d'éliminer mes ennemis.
_ Mais comment avez-vous réussi à les créer?
_ C'est bien simple, c'est grâce à mes pouvoirs d'Ermite. J'ai réussi à les invoquer pour la première fois par un simple hasard et, depuis, ils ne me quittent plus. Vous voulez une démonstration?
Et sans attendre la réponse, il fit un geste de la main et d'autres Kamikazes sortirent de la boule. Ils se fixèrent aux armes d'Alex et Roy en firent une doublure. Olrik s'en saisit et les pointa sur la gorge de ses deux prisonniers.
_ Quel dommage que vos piètres vies se terminent maintenant.
Alex eut une idée pour les sortirent de là, lui et son frère. Il rusa :
_ Je... J'aimerais voir l'étendue de ton pouvoir.
_ Que veut tu dire?
_ En fait je veux connaître la puissance de celui qui va me tuer.
_ Et bien, si c'est ton dernier souhait, je vais l'exaucer. Que veux-tu savoir?
_ J'aimerais que tu me montres tes Kamikazes troisième classe.
Olrik acquiesça sans hésiter. La pression qui retenait les frères Cloud se relâcha. L'espion fit un geste de la main et deux Kamikazes apparurent. Ils se rapprochèrent, fusionnèrent et un bouclier leur fit place. Olrik laissa tomber la lance et le saisit en remarquant :
_ Vous n'avez aucune chance, même a deux.
Le combat commença. Alex et Roy frappaient de tout côtés, mais Olrik les contrait d'un simple mouvement de son bouclier. Ce manège se répéta plusieurs fois, jusqu'à ce qu'Olrik réussisse à blesser Alex au genou. Ce dernier tituba et s'affala de tout son long sur l'une des étagères. Roy, devant l'état de son frère, redoubla de violence dans ces coups. Mais il ne parvint même pas à toucher Olrik une seule fois. Alex gisait, inconscient, le genou en sang. Au bout d'un moment, Roy finit par tomber également sous les coups de son adversaire, blessé à l'épaule. Olrik allait lui adresser le coup final, quand une lame le transperça au niveau des côtes. Il tomba à la renverse. Derrière lui, se tenait Alex. Malgré sa blessure, il avait réussi à se relever et à transpercer Olrik. Roy ne sut que dire :
_ Merci.
Un râle retentit. Olrik était toujours vivant, mais en piteux état.
_ Tiens, notre imposteur est toujours vivant, remarqua Alex. On va l'emmener, le soigner et l'interroger.
_ Commençons par l'interroger, suggéra Roy. Pourquoi t'es-tu infiltré dans le temple?
Olrik répondit entre deux gémissements :
_ Au cas où vous ne le savez pas, cette bibliothèque regorge de secrets. Elle a encore beaucoup de mystères à révéler. Normalement, personne ne la connaît, mais nous avons eu vent de son existence. C'est pourquoi j'ai été désigné pour infiltrer le temple et découvrir un maximum de choses. Tout aurait bien marché si j'avait été plus discret la dernière fois. J'ai fait tomber un livre et un Ermite m'a aperçu quand j'ai fui. Sans ça, j'imagine que je serais encore en train de bouquiner. Pas vrai?
Malgré sa blessure, Olrik avait l'air d'avoir une idée derrière la tête. Les frères Cloud redoublèrent de prudence.
_ J'imagine, répondit Alex.
_ Je pense que tu as encore beaucoup de choses à nous dire, non? Par exemple, où se trouve votre forteresse? S’enquit Roy.
_ Je ne répondrais pas.
_ A oui? Et pourquoi?
_ Pour ça!
Il fit un geste de la main et un Kamikaze plus petit que les autres émergea de la boule, qui disparut.
_ Tu pense nous arrêter avec un seul Kamikaze? Plaisanta Alex.
_ Faites attention! C'est un Kamikaze! Un vrai!
Le kamikaze se posta devant Olrik. Rien ne se passa. Puis un minuscule bruit de minuterie se fit entendre. Alex comprit. Il brailla :
_ Recule vite!
Alex et Roy s'éloignèrent. Un instant plus tard, une détonation retentit. La Kamikaze avait explosé, en entraînant Olrik dans la mort, qui était devenu un petit tas de cendre. Après le suicide d'Orik, Roy examina le plafond, la pièce avait été lézardée par l'explosion. Ce n'était pas dramatique.
_ Mince! s'exclama Alex. On aurait dû attaquer ce Kamikaze! On aurait dû emmener Olrik tout de suite! On aurait dû...
_ On a rien à se reprocher. On a fait notre boulot.
_ Oui mais...
_ Viens, on rentre.
 

***** 
 
_ Quoi? C'était l'armurier? Cet homme si brave?
Les cris d'Isaac retentirent dans tout le dortoir lorsqu'Alex et Roy lui annoncèrent l'identité de l'espion.
_ Mais pourquoi? Il était pourtant très gentil avec nous! Il ne fabriquait jamais une mauvaise arme!
_ Je pense qu'il voulait gagner votre confiance, remarqua Ray.
_ Au fond, c'était assez logique, se calma Isaac. J'aurais dû le remarquer quand il est arrivé et quand il a dit qu'il faisait ses débuts d'armurier alors qu'il fabriquait des armes incomparables. Bon, vous, les frères Cloud, vous serez récompensés. En attendant, je vais prévenir Link.
Il sortit du dortoir, bouleversé.
_ Comment ça s'est passé votre combat? demanda Annie.
_ C'était surtout de la chance, lança Alex.
Les frères Cloud racontèrent brièvement leur combat en insistant sur le fait qu'Olrik savait invoquer des choses douées d'intelligence, ce qu'aucun Ermite n'avait jamais réussi jusqu'à maintenant.
_ Mais, ça veut dire que les pouvoirs ermites peuvent encore s'accroître! remarqua Pavel.
_ C'est ça qui m'inquiète, leur avoua Roy. Qui peut dire combien de Berserkers ont les mêmes pouvoirs?
_ Bonne question.
Ils furent interrompus par Isaac qui revenait, accompagné du général de brigade Link.
_ Alors, vous avez accompli votre première mission, hein? lança-t-il.
_ Ouais, mais ça nous a mis en doute.
_ Comment ça?
Les adolescents leur firent par de leurs craintes au sujet des Berserkers.
_ En effet, c'est alarmant! affirma-t-il. Mais en attendant, vous êtes devenus de bon Ermites les gars.
                                   
 

 

 

                            
                            Chapitre 6
                          
       Le désert Flamboyant
 

 

 

 

Roy et Alex attendaient dans le couloir qui précédait la porte de Faris Edge. Ils étaient convoqués pour recevoir leur diplôme de réussite du test, ils entrèrent dans la salle ou se trouvaient Isaac et Link en plus de Faris Edge.
Edge prit la parole :
_ Bien Alex, Roy, vous avez réussi le test, vous êtes des véritable Ermites a partir de maintenant Alex tu es le lieutenant Cloud et Roy, toi, tu sera le sous-lieutenant Cloud vous avez tous les deux des noms a  vos deux armes toi Alex se sera le  ‘Tranchant Hardi’ et toi Roy se sera ‘Présage Bienveillant’, Expliqua Faris.
_ Bien joué les gars dire que vous n’êtes pas très loin du rang hiérarchique de Isaac, rigola Link.
_ Raaah tais-toi toi ! Si jamais tu es général de brigade c’est que tu as su être la au bon moment, Ragea le colonel Isaac.
_ Bon moi et Roy devons nous en aller vers le désert Flamboyant, fit Alex.
Ce fut la dernière réunion dans les jardins de Fushin puis ils partirent tous du Temple : Pavel, Roy, Alex, Annie, Ray, Link, Isaac et Yodem.
Alex et Roy s’était bien équipés pour le désert et il portait des longues tenues capable de résister au tempête et au sable. Annie, Ray et Pavel, eux, se dirigeait vers l’ile Oro, l’ile médecine, Link avait fortement recommandée a Annie et Ray de s’y rendirent. Pavel aussi souhaité découvrir cette ile recule.
Apres avoir marché pendant deux bonnes heure c’était l’heure ou les amis se séparerait.
Isaac qu’il les avait accompagnée jusque ici s’adressa au frère Cloud :
_ Hé bien… faite attention ce n’est pas une très bonne chose de s’aventurer dans le désert mais bon vous êtes inconscients et assez puissants pour y aller, oui c’est un assez efficace pour vous faire connaitre.
_ Bonne chance les gars, fit Link.
_ Alex, je... enfin... Sois fort. Fit Pavel pas très douée pour le dialogue.
_ Ha vous allez me manquer tous les deux... 1 mois sa fait long, fit Annie en els prenant dans ses bras puis elle reprit tout bas, revenait vivant je vous en supplie.
_ Je vous accompagnerez bien mais bon vous seriez des boulets pour moi alors…., se vanta Ray.
_ Je ne pense pas, Alex est fort et Roy tacticien, souhaitent leur plutôt bonne chance, remarqua Pavel.
_ Bonne chance, fit tout le monde a l’unisson.
 

 

 

 

 * * * *
 

 

 

 

Ce foutu désert… Alex ne savait plus depuis combien de temps il y était... peut être deux jour ou deux mois il ne dormait plus ne mangez plus tous comme Roy
_ Roy ! R….oy la bas une grotte…
_ Oui on va voir dedans !, cria Roy pour se faire entendre a cause du vent et des tempêtes de sable.
Ils entrèrent dans la grotte…
_ Ouf… elle est vide !
_ On va s’y installé d’accord ?
_ Oui faudrait mieux, dit Roy, je sors voir si on est à l’ abri ici.
Roy sortit invoqua présage bienveillant et il l’empoigna très fort ses yeux se modifièrent et il vit le monde tout en bleu, soudain il eut un cri d’effroi !!
_ Alex !!!
Il accourut : Ouais ! Quoi !
_ Sous nos pieds je vois des formes rouges se sont des bêtes des ennemis des sorte de mains qui n’attendent que ne soyons affaibli elle nous enterre sous terre je vois même un forme humaines bleu foncé sous le sable !!
_ Roy tes yeux sont bizarres
Creuse Idiot !!
Ils ressortirent une jeune femme, une Hokarienne elle avait le teint mat les cheveux bruns et les yeux verts.
_ Elle revient a la vie, dit Alex
_ Ou suis-je, mon frère, les brigands je dois chercher de l’aide à Hokar.
_ Du calme on vient de te sortir du sable, fit Roy, comment t’appelle tu ?
_ Azuria je m’appelle Azuria je suis a la recherche de mon frère
_ On va t’aider a le trouver et a rentrer chez toi il faut qu’on y aille aussi.
_ Bie…bien
Et ils avancèrent tout les trois dans le désert avec précaution grâce a Roy et sa ‘vision bienveillante’
Bientôt il arrivèrent a une énorme forteresse.
_ Mais ce n’est pas sur la carte !, remarque Roy
_ Normal, c’est la forteresse des brigands d’Hokar, Ha !! Regardez mon frère.
 

Plus loin 3 hommes et un adolescent se faisait affront sauf que l’adolescent n’était armée que d’un couteau et les brigands avait des Lame aiguisée au soin.
_ Pourriture ! fit l’adolescent en crachant sur l’un des brigands.
 

Azuria s’écria : Aidez Zack !! Ce sont des brigands il sont horrible il vont le torturer !!
Alex et Roy foncèrent vers les trois brigands mais ils étaient au milieu de plusieurs tours relies avec des ponts de bois ils furent rapidement encerclé par des dizaines de brigands.
_ Est bien nous allons vous mettre tous au cachot, la fille aussi !!
 

 

 
* * * *
 

 

 

Zack tapait sur les murs et criait : Merde, Merde, Merde !!!!
_ Calme toi Zack ! Nous sommes des ermites mon frère et moi on va nous sortir de la !
_ Si vous nous sortez de la je veux bien vous amener a Hokar !
_ bien alors accrochez vous !!, hurla Alex en invoquant son Katana donnant un grand coup contre les barreaux ils s’effondrèrent
Chut ! Maintenant il faut sortir sans se faire repérer.
Chacun passa avec précaution derrière un garde puis Zack assomma un garde et murmura ‘allez-y’ sans voix. Il le cacha dans une énorme marmite.
La porte était tout près.
_ Maintenant il faut montez sur les barricades et passez au ras d’eux c’est le seul moyen pour qu’ils ne nous voient pas, proposa Roy
_ Bonne idée, mais attends, juste un peu DANGEREUX Roy ! , remarqua Alex.
_ Tu as raison il faut que quelqu’un attire leur attention pendant que les autres passeront.
_ Je m’y colle ?, Alex
_ Tu t-y colle, dit Zack
 

Alex se leva et marcha tranquillement hors de la forteresse.
_ Salut la compagnie !!, Saviez vous que vous avez affaire a Alex, Les brigands prirent une flèche, Le grand Alex Cloud Ermite surpuissant, les archers bandèrent leur corde, je vous parle je vous parle mais bon alors et vous sa v…., ils tirent mais au même moment          Alex fit un mur de diamant le recouvrant en partie.
_ Tenais un p’tit Cadeau, Salut !!! , fit il en s’enfuyant.
Du haut de sa forteresse le chef des brigands ayant vu la scène rigola est ordonna a ses hommes de prendre le mur de diamant.
Alex rejoigna Roy et Azuria Zack était déjà parti devant. Il courut pour le rejoindre et attendit qu’ils prennent la parole :
_ Bien joué,…Alex ?
_ Ouais, t’a tout compris, plaisanta Alex, Bon sérieusement tu peux nous amener a Hokar ?
_ J’espère parce que sinon je ne rentrerais jamais chez moi.
_ C’est dangereux ?
_ Non il est trop tôt les bêtes dorment encore, le soleil se lève a peine.
 

De l’autre coté Azuria discutait avec Roy :
_ Merci de nous avoir tiré de la, lui dit Azuria
_ Ne t’inquiète pas du temps qu’on est la tu ne risque rien.
_ Tu ne seras jamais seul Roy ton frère sera tu le temps avec toi.
_ Je le sais, dit-il.
 

_HOKAAAR !!!, Oui ! C’est bien Hokar !!, s’écria Azuria.
_ Enfin on a encore un bon kilomètre Azur’, lui rappela Zack
On apercevait a peine la ville il n’y avait que des épaves de ruines toute les cinquante mètre.
_ Pourquoi ? Toutes ces épaves, Demanda Alex.
_ Ce ne sont pas les brigands mais les Berserkers d’ailleurs ils sont toujours seul contre nous toujours avec la même arme détruisant les opposants à lui, il les fait disparaitre. Il détruit les murailles alors nous on en reconstruit sa fait mille ans que sa dure.
_C’est Nova qui fait sa ? dit Azuria en s’adressant a Alex et Roy.
_ Non non ! bien sur que non ce sont les Berserkers mais pourquoi font ils sa ?, demanda Roy
_ Jadis Hokar était la ville de l’or et elle formait de guerriers valeureux mais a présent elle est pauvre détachée de ses alliés !, cria Zack comme provocation contre Alex et Roy.
_ On ne vient pas de la bas mais alors pas du tout même pas de Madra, répliqua Roy
_ Et d’où venez vous alors !!!, Hurla Zack hors de lui (il s’énervait trop souvent).
Soudain la terre trembla le sable se dégagea et les 4 compagnons tombèrent dans une fosse.
 

 
* * * *
 

 

 

Quant Zack se réveilla il vit qu’il flotté inlassablement dans l’eau, il était tombé dans une fosse, un piège du Berserkers dont avez parlé Zack il nagea jusqu'à la rive.
Quant il sortit de l’eau il remarqua que plus loin il y avait une lumière, un feu Azuria l’avait allumé avec quelque pierre.
_ Ou sont Zack et Alex ?, demanda Roy.
_ En éclaireur voir s’il y a une sortie, répondit Azuria.
_ Attends, je n’aime pas cette endroit, dit Roy, il invoqua ‘Présage Bienveillant’ et elle était bien rouge vif, cet endroit est malveillant Azuria !
_ Evidemment, c’est un piège il veut nous tuer Roy et moi on a survécu a sa, et on va sortir qu’on sera a Hokar il nous déclara le défi et la, ca faire mal, dit Alex qui revenait avec Zack.
_ Il va falloir prendre un petit tunnel pour sortir, mais attention cet Eau qui nous entoure est démoniaque.
Alex s’approcha de l’eau remarque qu’il y avait des cadavres en profondeur et lentement il remonté, Alex ne bougé pas il était stupéfait, une main sorti Alex n’avait pas eu le bon reflexe et le cadavre l’attrapa pour l’amener en profondeur, au même moment un Berserkers arriva il n’avait pas de casque juste une cape et une armure lourde il s’attaqua a Roy, ce dernier comprit qu’Alex était prisonnier des eaux le Berserkers s’avança, Roy fit un signe en montrant le Berserkers mais Zack dit que ce n’était pas celui d’Hokar mais son apprenti, ce n’est qu’un avant gout, une épreuve.
Le Berserkers parla : _ Je contrôle les morts, L’idiot qui est tombé dans le lac se fait étouffé il ne va pas tarder a mourir
_ Il ne respire plus, cria Zack qui était allez le cherché
_ Enfoirée de Berserkers toi tu va gouter a ma lance !!!
 

 

                         
                                         * * *
 

Juste après que Roy et Alex furent entré dans le désert, Annie Ray et Pavel était au port Rakhiot et ils montèrent dans un bateau de pirate, étant accueilli comme des rois, par des pirates, ils se questionnèrent sur ce fait, mais ils comprirent que ce bateau qui faisait de contrebande avait était arrête par Isaac mais il ne les avait pas mis en prison alors à présent ces pirate sanguinaire avait une lourde dette envers Isaac, Annie et ses amis dormait dans la calle du capitaine ce dernier dormait la cave du bateau avec les autre matelots
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Jumpdafuckup
Love Vabbi 'n Kuuna ><
Slash powaaa!!!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 29 Juin - 15:55 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dad
Officier/Specialité: PvE

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Région de Nancy

MessagePosté le: Mar 30 Juin - 12:26 (2009)    Sujet du message: Parallel Dimension Répondre en citant

Bannir
Evil or Very Mad t'as bloqué le serveur toute la matinée pour publier cette histoire...! Evil or Very Mad

...nn je rigole, c cool
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Dad
IGN : Dad The Kabbalist / Dad Le Fantastique / Dad Le Solitaire / Dad Isde Qwechen
NITRO, NI TROP PEU


Revenir en haut
Link Ayden
Maitre de Guilde/Specialité: Creation

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 279
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Mar 30 Juin - 14:04 (2009)    Sujet du message: Parallel Dimension Répondre en citant

Lol merci
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Jumpdafuckup
Love Vabbi 'n Kuuna ><
Slash powaaa!!!


Revenir en haut
Dad
Officier/Specialité: PvE

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Région de Nancy

MessagePosté le: Mar 30 Juin - 14:13 (2009)    Sujet du message: Parallel Dimension Répondre en citant

juste corriges les fautes, en particulier de grammaire, tu verras que ça le fait Okay ce sera + classe
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Dad
IGN : Dad The Kabbalist / Dad Le Fantastique / Dad Le Solitaire / Dad Isde Qwechen
NITRO, NI TROP PEU


Revenir en haut
Gosther Zorka
Officier/Specialité: PvP
Officier/Specialité: PvP

Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2009
Messages: 90
Localisation: Nancy, Lorraine

MessagePosté le: Mer 1 Juil - 13:16 (2009)    Sujet du message: Parallel Dimension Répondre en citant

Nombre de fois ou je l'ai dit, nombre de fois ou j'ai pu aller me faire cuir un oeuf..
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Original Model Of Shin-Deshii Muzik'


Revenir en haut
MSN Skype
Dad
Officier/Specialité: PvE

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Région de Nancy

MessagePosté le: Mer 1 Juil - 14:13 (2009)    Sujet du message: Parallel Dimension Répondre en citant

LOL
Allez-y réglez vos comptes là... ^^ Twisted Evil
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Dad
IGN : Dad The Kabbalist / Dad Le Fantastique / Dad Le Solitaire / Dad Isde Qwechen
NITRO, NI TROP PEU


Revenir en haut
Link Ayden
Maitre de Guilde/Specialité: Creation

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 279
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Jeu 2 Juil - 19:16 (2009)    Sujet du message: Parallel Dimension Répondre en citant

Non sa va vite sur le coup j'ai tort mais comme les seul personnes qui lisent ce bouquin c moi et Piers donc...
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Jumpdafuckup
Love Vabbi 'n Kuuna ><
Slash powaaa!!!


Revenir en haut
Dad
Officier/Specialité: PvE

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Région de Nancy

MessagePosté le: Ven 3 Juil - 10:51 (2009)    Sujet du message: Parallel Dimension Répondre en citant

C'était sans prétention de ma part.
Néanmoins, si tu soignes la syntaxe, c'est plus facile à lire et du coup, ça rebutte moins ^^
Okay
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Dad
IGN : Dad The Kabbalist / Dad Le Fantastique / Dad Le Solitaire / Dad Isde Qwechen
NITRO, NI TROP PEU


Revenir en haut
Bourrin A Moitié
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2009
Messages: 82
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Mar 7 Juil - 10:40 (2009)    Sujet du message: Parallel Dimension Répondre en citant

Au pire si t'as pas envie de te casser le cul, va sur des sites: ils corrigent les fautes des textes (en principe gratuitement) ou file le au prof de francais^^
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
IG: Bourrin à Moitié, Le Barman Des Drag, Love Miklas, I Hate Grosjean


Revenir en haut
Link Ayden
Maitre de Guilde/Specialité: Creation

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 279
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Dim 6 Sep - 09:06 (2009)    Sujet du message: Parallel Dimension Répondre en citant

justment kan jaurai fini le tome 1 je recherche un de ses site genre forum ou des gens plus ou moins fiable corrigent une partie de ton texte
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Jumpdafuckup
Love Vabbi 'n Kuuna ><
Slash powaaa!!!


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:14 (2018)    Sujet du message: Parallel Dimension

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum officiel des [DraG] Index du Forum -> La guilde des [Drag] Next-Gen -> Idées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com